IRC – Victoire de Freddy Loix à Ypres

 

 
 

« Il l’a fait ! »

Grâce à ce cinquième succès sur ses terres sur les routes du célèbre rallye d’Ypres, qu’il connait par cœur le Belge Freddy Loix est devenu le nouveau recordman absolu de cette course. Et par la même occasion, il ouvre son palmarès en IRC  (Intercontinental Rally Challenge).

Au volant de sa Peugeot 207 ‘S2000’ équipée de pneumatiques BFGoodrich, Freddy Loix devance son équipier du Team Peugeot-Belux, le Français – ancien Champion du Monde de VTT – Nicolas Vouilloz de près d’une minute et aussi et surtout le vainqueur sortant, le transalpin Luca Rossetti lui aussi au volant d’une Peugeot.

Sensationnel triplé pour la marque Française !!!

Le Team Peugeot-Belux, partenaire de BFGoodrich en IRC, ne pouvait rêver meilleur résultat sur la manche belge de l’Intercontinental Rally Challenge 2008.

Placer ses deux équipages, Freddy Loix-Robin Buysmans et Nicolas Vouilloz-Nicolas Klinger aux deux premières places s’offrant ainsi un formidable et superbe doublé.

 

Freddy Loix a mené l’épreuve de bout en bout.

Vendredi, le Belge a remporté… cinq des six spéciales de la première étape pour regagner le parc fermé d’Ypres en  solide leader avec une vingtaine de secondes d’avance sur son propre équipier et près d’une minute sur le troisième, Giandomenico Basso qui conduit une Abarth.

Malgré un problème de boîte de vitesses rencontré en début de seconde étape –  et qui fut changée par le Team Kronos Racing en quinze minutes seulement ! – Freddy est cependant parvenu à accroître son avance pour la mener au-delà de la minute à l’issue de l’ES12, la longue spéciale de 42,56 km.

Ensuite, il ne lui restait plus qu’à gérer cette avance pour assurer sa première place jusqu’à l’arrivée, sur la fameuse  ‘’Grand Place’’ d’Ypres.

Tout ne fut pas aussi simple et facile pour son équipier Nicolas Vouilloz, contraint de redoubler d’efforts pour reprendre sa seconde place momentanément abandonnée après une très légère faute  de pilotage.

A la sortie d’un carrefour, sa Peugeot 207 S2000 piqua subitement de l’avant pour atterrir dans un profond fossé.

Les spectateurs en grand nombre se précipitèrent pour vite le remettre en piste. Mais le temps passe vite, très vite, trop vite !!!

Et une précieuse minute venait de s’envoler….

Deux spéciales après, le Vice-champion IRC 2007 avait déjà refait son retard et combler ce passif lui permettant d’offrir ce superbe doublé au Team Peugeot-Belux.

Le match pour la troisième place fut lui particulièrement animé entre quatre pilotes.

Bernd Casier (VW Polo S2000), leader éphémère l’année dernière, Giandomenico Basso pilote officiel Abarth et déjà vainqueur en 2006, le lauréat de l’opération « BFGoodrich Drivers Team » Patrick Snijers, Co-recordman de l’épreuve avec quatre succès et enfin l’Italien Luca Rossetti vainqueur en 2007.

              Luca Rossetti

Le suspense allait se prolonger jusqu’à la nuit tombante au pied du  célèbre Mont Kemmel.

Au départ de cette ultime spéciale, la redoutée et redoutable Heuvelland et ses 42,56 km, 6,1 secondes seulement séparaient Casier, Snijers et Rossetti !!!

Basso ayant hélas malheureusement pour lui écopé d’une lourde pénalité.

A l’issue de cette dernière spéciale- marathon, Patrick Snijers n’a rien pu faire pour tenter d’empêcher Rossetti de lui ravoir la troisième place sur le podium ;

Troisième place amplement méritée pour le pilote transalpin qui reste  du coup leader du championnat IRC.

Dans quinze jours, la quatrième manche de l’Intercontinental Rally Challenge emmènera les concurrents dans «  la ville des Tsars » : St-Petersbourg.

Ou se déroulera le Russia Rally, une épreuve sur terre remportée par Anton Alén sur Abarth en 2007.

A l’arrivée visiblement ému  Freddy Loix a tenu à saluer cette cinquième victoire :

«  Tout a parfaitement fonctionné. Notre plan était de creuser très vite l’écart sur nos adversaires. La voiture qui était parfaite et bien équilibrée, le team qui a changé notre boîte de vitesses dans les temps impartis, et les pneus BFGoodrich g-Force Profiler A02 parfaits sur ce terrain nous ont permis de pouvoir viser la première place. La course rêvée, en somme, pour une inoubliable cinquième victoire ici à Ypres."

De son côté son dauphin, Nicolas Vouilloz ajoutait :

"Le résultat est excellent pour le Team Peugeot-Belux. Cette deuxième place est aussi une bonne opération pour moi au Championnat Pilotes. Je n’ai peut-être pas été assez rapide en début de première étape, je n’avais plus roulé depuis le Portugal. J’ai essayé de revenir sur Freddy jusqu’à ma petite faute ce matin. Ensuite, les positions se sont figées d’elles-mêmes. Mes pneus BFGoodrich ont été performants. Vendredi, j’ai pris l’option de partir en g-Force Profiler A02 (gommes soft) dans la première boucle. L’équilibre de l’auto n’était pas idéal. Alors, nous avons modifié les réglages et j’ai conservé des gommes soft tout au long de la seconde étape. L’auto était parfaite ainsi."

Gilles Gaignault

  La joie pour toute l’équipe Peugeot : un – deux – trois

 

Classement du Championnat IRC Pilotes

 
1. Rossetti 26  points
2. Vouilloz 22 pts
3. Kopecky 12  pts
4. Loix 11 pts
5. Basso 8 pts
6. Alen 6 pts
7. Casier et Travaglia 5 pts
9. Snijers et Hanninen 4 pts

                               Classement du Championnat Constructeurs

1. Peugeot 54 points
2. Abarth 19 pts
3. Mitsubishi 7 pts
4. Volkswagen 5 pts

Sport

About Author

admin

Leave a Reply