WRC Hirvonen sur Ford remporte le Rallye de Turquie

 
 

        Hirvonen

Le Finlandais Mikko Hirvonen au volant de sa Ford Focus a remporté dimanche son premier rallye de Turquie, empêchant son rival le Français Sébastien Loeb de réaliser la passe de trois après ses victoires obtenues en 2004 et 2005.

Mais grâce à ce succès le jeune pilote de chez Ford  récupère le commandement du classement provisoire du Championnat du Monde des Rallyes WRC car il reprend la tête.

Car le Français n’a pu revenir sur l’autre pilote Ford, Jari-Matti Latvala, et il doit se contenter de la 3e place ce qui permet  à Hirvonen de posséder à nouveau 3 points d’avance au classement général et ce avant la 9e manche du WRC prévue début août en Finlande !!!

            Latvala

C’est dire si Hirvonen et Latvala se sentiront à l’aise sur leurs terres qu’ils connaissent sur le bout des … pédales !!!

 

Pourtant dimanche pour la troisième journée de ce Rallye de Turquie Sébastien Loeb   a eu beau se démener, accélérer, réaliser le temps scratch dans l’ES18, Hirvonen était toujours la collé à ses basques.

Du coup, sur les 34 secondes qu’il avait collé à l’Alsacien la veille, il en restait encore au Finlandais 25 à l’arrivée de la dernière spéciale.

                                                  Seb Loeb

Il faut dire qu’à l’attaque de l’ultime journée de course Sébastien Loeb s’est trouvé  confronté et prisonnier d’un réel dilemme :

Attaquer et pointer le bout de sa Citroën dans le rétro du Finlandais. Histoire de l’inquiéter un tantinet et de le faire paniquer un max, ou bien penser au Championnat et consolider alors sa  troisième place laquelle lui garantissait de rester au contact au classement général.

Même s’il ne fut pas à 100% dans l’ES17, Loeb (5e) reprit tout de même huit précieuses secondes à Hirvonen curieusement seulement septième. Dans  la spéciale suivante, l’ES18, il accéléra donc encore un peu plus la cadence pour signer un très beau  temps scratch.

Mais Hirvonen de nouveau à l’attaque était la juste derrière finissant second et ayant concédé moins d’une seconde au pilote Français.

Un coup pour rien.

                 Hirvonen

Avant l’ES19, Loeb pouvait encore espérer reprendre la seconde place à Latvala mais ce à une condition : combler l’écart de 13 secondes !

C’était parfaitement jouable…

 Mais les deux Finlandais de l’équipe Ford ont ruinés ses espoirs en s’octroyant les deux premières places de cette dix-neuvième spéciale. Latvala  l’emportant devant Hirvonen pour 4 »8.

A l’issue de cette ultime et  dernière spéciale, Mikko Hirvonen pouvait laisser enfin éclater sa joie :

 « C’est vraiment fantastique, mais j’ai bien failli perdre. Mes pneumatiques avant étaient totalement usés et j’ai ensuite crevé loirs des derniers kilomètres. Je n’étais alors pas persuadé d’avoir assez creusé l’écart.»

 
Latvala  affichait lui aussi une mine réjouie :

 «Ce fut un incroyable combat Vraiment une sacrée lutte. Je n’aurais pas pu mieux faire, même si à la fin cela n’a pas suffit pour gagner. Le résultat final fait du bien à l’équipe Ford et pour l’intérêt du Championnat».

De son côté le pilote Français notait à nouveau lui aussi des problèmes concernant les pneumatiques:

« J’ai tout tenté après un très bon début de rallye, mais comme tout le monde, nous avons détruit nos pneumatiques. J’ai donc choisi la sagesse en ralentissant pour éviter la crevaison. De toutes les façons on ne peut pas gagner à tous les coups. Mieux vaut une troisième place qu’un stupide abandon.»

                                                Dani Sordo

Quant à son équipier le jeune Espagnol Dani Sordo il a avec brio  défendu les couleurs de son employeur Citroën  en se mêlant à la bagarre avec l’armada Ford (six Focus aux dix premières places) et la Subaru du Norvégien Petter Solberg.

« Les températures élevées, la difficulté des spéciales et l’intensité de la course ont rendu ce week-end très éprouvant pour l’ensemble des membres de l’équipe Citroën Sport »

Concluait Olivier Quesnel, le Directeur sportif de la marque aux chevrons. Qui poursuivait :

« Seb et Daniel ont réalisé le rallye parfait compte tenu des conditions dans lesquelles ils l’ont disputé. Ils ont tout donné et n’ont vraiment pas à rougir de leur troisième place. Le bilan de Dani et Marc est également très bon. Ils devaient aller chercher la 4e place et ils ont réussi. Nous venons d’atteindre la mi-saison. Seb n’a que trois de retard au Championnat ’Pilotes’ et Citroën neuf chez les ’Constructeurs’. Les écarts sont donc réduits. La suite de la saison promet d’être animée…. »

L’Espagnol termine à une très belle quatrième place  du rallye.  

Le classement du Rallye

1  Mikko HIRVONEN  (Ford Focus) 4h42’07"1

2  Jari-Matti LATVALA (Ford Focus)  à 7"9

3  Sébastien LOEB  (Citroën C4) à 25"7

4  Daniel SORDO  (Citroën C4)  à 2’25"6

5  Henning SOLBERG (Ford Focus) (Munchi’s) à 2’33"7

6  Petter SOLBERG  (Subaru Impreza) à 2’48"2

7  Matthew WILSON  (Ford Focus) (Stobart) à 4’24"2

8  Conrad RAUTENBACH  (Citroën C4)  à 7’46"7

9  Federico VILLAGRA  (Ford Focus) (Munchi’s) à 9’34"1

10 Barry CLARK  (Ford Focus)  à 14’48"8

Classement général provisoire du Mondial 2008

1   Mikko HIRVONEN : 59  points

2   Sébastien LOEB : 56  pts

3   Jari-Matti LATVALA : 34 pts
 
4   Chris ATKINSON : 31 pts

5   Daniel SORDO : 30 pts

6   Petter SOLBERG :  20 pts
 
7   Gianluigi GALLI:  17 pts

8   Henning SOLBERG:  16 pts

9   Matthew WILSON:  12 pts

10   Federico VILLAGRA: 8 pts

11   Urmo AAVA: 6 pts

–   Conrad RAUTENBACH:  6 pts

13   François DUVAL : 5 pts

14   Andreas MIKKELSEN : 4  pts

15   Toni GARDEMEISTER : 2 pts

–   Jean-Marie CUOQ : 2 pts

17   Andreas AIGNER: 1     

  Judo HANNINEN: 1 
  Sebastian OGIER: 1
  Per-Gunnar ANDERSSON: 1

WRC

About Author

admin

Leave a Reply