Audi et Tom Kristensen remportent leurs huitièmes victoires !!!

Inoui et FABULEUX Kristensen sous la pluie en fin de nuit…

Audi et son pilote " fétiche" le Danois Tom Kristensen alias MONSIEUR LE MANS – suite à ses sept victoires obtenus depuis l’an 2000  – ont remportées ce dimanche 15 juin, un huitième succés dans la plus prestigieuses des courses d’endurance au monde :

Les trés célèbres 24 Heures du Monde.

Mais c’est bien lui Tom Kristensen qui a été l’artisan  "MAJEUR " de cette victoire.

En effet au plus fort de la nuit alors que l’horloge Rolex qui domine la longue ligne droite des stands affichait quatre heures du matin et que la pluie commençait tout doucement et timidement à faire son apparition et à envahir le circuit de la Sarthe, Tom tournait comme un métronome sur la piste trés vite detrempée avec une trés grande régularité   " atomisant " Jacques Villeneuve lequel n’est pourtant pas le premier venu – n’a t’il pas été couronné Champion du Monde de F1 devant un certain … Michaêl Schumacher ? -et alors aux commandes de la Peugeot numéro 7 !

               Cinq relais au lever du jour pour Mc Nish !!!

Mais un Villeneuve, peu habitué à conduire ainsi sous la pluie.

Tom, tour aprés tour lui " collant " inexorablement … sept secondes à chaque boucle  pourtant avalée à plus de 240 km/ de moyenne !

Tout simplement impressionnant…

Et ce qui devait arriver, arriva…

Au classement de la quinzième heure,  à cinq heures du matin alors que le jour pointait à son tour timidement, l’Audi numéro 2 pointait en tête.

Position qu’elle n’allait plus jamais quitter jusqu’au baisser du drapeau à damiers ce dimanche à 15 Heures.

Capello et Mc Nish, lequel s’est tout de même " coltiné " … pas moins de cinq relais de suite au lever du jour, épaulant à merveille Kristensen.

Audi a donc une nouvelle fois, une fois de plus, une fois encore, une huitième fois vaincu

Confirmant ce que son Boss, le Docteur Wolfgang Ullrich nous avait déclaré en milieu de semaine, alors que son grand rival la firme Peugeot avait survolé les essais chronométrés surclassant  les Audi en leur infligeant une sévére punition, leur prenant prés de six secondes !!

" Nous sommes ici d’abord pour préparer la course, affiner nos reglages et set-up et réhabituer nos pilotes au tracé manceau. Pas question de jouer avec le feu et d’aller chercher les Peugeot intouchables "

Sages paroles d’un homme qui connait par coeur et comme on dit comme sa poche les dangers de l’épreuve Sarthoise…

Certes Peugeot le challenger est battu.

Mais l’équipe Française n’a nullement déméritée, loin de la…

Et on la reverra l’an prochain pour tenter de remporter ce que ses dirigeants avaient pourtant considérés comme " Le Défi de la saison , l’objectif majeur ".

Son commando d’anciens pilotes de Grands Prix  et surnommés " les TOPS GUNS " . a  été à la hauteur des espérances placées en eux

Seule la pluie a peut-étre contrarié le beau plan établi car sinon, rien ne dit qu’Audi l’aurait emporté.

Mais c’est ainsi.

Audi a su saisir sa chance, cette chance…

Et l’équipe Allemande n’a jamais laissé Peugeot tranquille lors de la première moitiée de la course l’ harcelant sans cesse tour apres tour en ne lui laissant pas de marge de sécurité au cas ou !! 

C’est alors que la pluie s’invita.

Changeant complétement la donne.

Cela à un nom : L’expérience de l’inexpérience…

Gilles Gaignault

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply