Pescarolo sport toujours en tête des « essences » aprés les 1ers essais

Soirée d’essais mouvementée chez " les verts " d’Henri Pescarolo.

Comme nous l’a expliquée Madie Pescarolo :

"Alors que l’essentiel avait été réalisé par l’équipe, les Pescarolo  s’étant maintenus pendant tous les essais en tête de s"essences" et alors qu’il ne restait à chaque pilote qu’à se qualifier de nuit, un drapeau rouge arreta soudain la séance, aucune liaison radio de nos pilotes nous avait inquiétés. Lorsque toutes les voitures regagnèrent les stands, il en manquait deux : une Aston Martin et la Pescarolo N° 16 conduite par Romain Dumas. Si nous fument rapidement rassurés sur l’état de santé de notre pilote – il revenait à pied aux stands en petites foulées- par contre les informations nous parvenant sur l’état de notre voiture étaient des plus inquiétantes."

Nous nous rappellions dans quel état était la Peugeot de Marc Gene sortie lors des Préliminaires dans le S Porsche, or c’est là que l’accident de la N°16 venait de se produire, à plus de 250 Km/h.

 


En fait, nous expliqua Romain

" il fut par malchance le premier à arriver à l’endroit où l’Aston Martin venait d’exploser son moteur"

Les commissaires n’avaient pas encore eu le temps de sortir les drapeaux, et de nuit c’est imparable!

C’est dans les coups durs que l’on reconnait les grandes équipes, une fois rassurés sur l’état de santé de Romain, le diagnostic fut rapidement établi par l’équipe technique :

La coque était intacte, la réparation pouvait commencer. Une longue nuit blanche pouvait comencer…

A 4 heures du matin, le travail était presque terminé, et la Pescarolo N°16 sera en parfaite condition pour effectuer la deuxième séance d’essai ce  jeudi soir.

Pour la Pescarolo N°17, la séance d’essais n’a pas été de tout repos non plus, puisque juste au moment où se produisait la sortie de piste de Romain Duman, et alors que Benoît Tréluyer prenant le volant, un verin se déclanchait à l’arrière, juste à la sortie de la voie des stands.

Poussée par ses mécaniciens, la N°17 pouvait très vite repartir pour boucler la fin des essais.

7ème : Pescarolo-Judd N°16 : meilleur temps 3’28 »533ème : Pescarolo-Judd N°17 : meilleur temps 3’30""618

10

Sport

About Author

admin

Leave a Reply