24 H du Mans : Des évolutions dans la concertation pour 2009 et les années à venir

Comme le veut la tradition, les responsables de l’ACO (Automobile Club de l’ Ouest tenaient ce jeudi en fin de matinée leur traditionnelle conférence de presse organisée dans le cadre superbe du musée automobile de la Sarthe et situé à l’entrée du circuit des 24 Heures.

Dans son discours de bienvenue, Jean Claude Plassart le Président de l’ACO précisait immédiatement " que c’est en parfaite collaboration avec tous les principaux concurrents que le futur règlement allait étre élaboré."

Et comme on a pu le constater il s’agit davantage d’évolutions que d’une réelle révolution, Daniel Poissenot le Directeur de la course et Directeur Général de l’ACO prenait alors la parole, déclarant « qu’il souhaite un règlement stable mais qui évolue »

Il nous a ainsi dévoilé et présenté les grandes lignes des règlements pour les futures éditions 2009 et 2010, ceux-ci s’articulant autour "de la réduction des coûts, d’une motorisation pour tous et de la sécurité.

Daniel Poissenot a d’ailleurs débuté par ce point car à l’ACO, on se montre trés inquiet de l’amélioration " colossale " des performances. Prés de huit secondes de moins en un an pour le pilote auteur de la pole provisoire.!…
Tout simplement … Impressionnant !!

« La pole provisoire établie par Stéphane Sarrazin hier soir mercredi lors de la première soirée d’essais se rapproche des tous meilleurs chronos réalisés avant l’apparition des chicanes dans les Hunaudières en 1990. Nous voulons donc réduire les performances. Pour cela, nous allons nous baser sur les performances réalisées à Sebring, en Le Mans Series, et aux 24 Heures du Mans, notamment en nous basant sur le rythme des temps réalisés en course ».

Cette sécurité passera d’abord par une réduction des performances des moteurs en 2009. Puis ensuite dés 2010, on s’attachera à la protection latérale, laquelle sera renforcée. Des réductions seront apportées d’un point de vue aérodynamique, notamment au niveau de l’aileron arrière.

Et Poissenot de poursuivre :
« Nous voulons réduire les appuis, donc tout appendice aéro sur la voiture sera supprimé, pour les LMP1 et les LMP2»
La réduction des coûts a également ele aussi été abordée mais de manière plus succincte avec la possibilité de jouer sur le nombre de pneumatiques et aussi sur le nombre de pistolets pneumatiques autorisés et utilisés lors d’un arrét-ravitaillement.
Les précisions complémentaires seront fournies ultérieurement. Concernant les pneumatiques, le préchauffage sera dorénavant interdit en Le Mans Series mais il sera par contre tolléré et accepté aux 24 Heures du Mans.Et ce pour des raisons de sécurité…

Au niveau du règlement technique, plusieurs modifications vont être apportées pour la saison 2009 :
-La température à l’intérieur des cockpits ne devra pas dépasser 32°C et ce quelque soit la technologie utilisée pour y parvenir. La climatisation ne sera pas obligatoire, et l’avantage de brides concernant ce système sera tout simplement supprimé.
-Un tableau de brides sera d’ailleurs présenté en septembre prochain, d’une part avec l’équivalence Diesel-Essence.

Mais, ce point reste actuellement assez flou, mais pour les dirigeants de l’ACO, l’écart entre les deux technologies devrait être réduit.
Ce tableau de brides tiendra également compte de deux nouveautés.
La première concerne l’autorisation des technologies hybrides avec des systèmes homologuées par la FIA, et dont la première priorité sera la sécurité.
Une équivalence sera établie en conséquence.

Le deuxième point concerne lui l’acception des moteurs GT1 d’une cylindrée de 7 litres -6 litres en 2008- en LMP1
Une annonce qui devrait intéresser le constructeur américain GM actuellement engagé avec ses Chevrolet Corvette en GT1

La possibilité de pouvoir choisir entre prototype fermé et prototype ouvert est maintenue mais souhaite avoir une vraie diversité de bolides avec des « voitures au look différent ».
Dans ces conditions et toujours en collaboration avec le génial ingénieur le Sud-Africain Gordon Murray, une nouvelle définition de carrosserie verra le jour dés 2010, avec un cockpit légérement plus large, sachant que les voitures actuelles seront elles toujours autorisées à rouler.

Ce règlement devrait étre connu et dévoilé en novembre prochain.
Enfin en guise de conclusion, Daniel Poissenot a encore précisé :
« Les voitures actuelles et les nouvelles seront équilibrées »

Mais il demeure plusieurs interrogations :
Entre les moteurs Diesel – Essence , Essence « GT » -Hybride, et les différentes carrosseries, LMP1 actuelles et futures LMP version 2010, comment parvenir à une bonne équivalence ?

La mission s’annonce périlleuse et compliquée pour un règlement qui se présente " à la carte " : Pour le moment à défaut de s’accorder sur un règlement commun l’ACO tente de contenter tout le monde avec de simples ajustements concernant le moteur ou les carrosseries.

Pour résumer, une conférenc e de presse qui fournit quelques réponses, mais qui soulève toutefois déja un certain nombre de questions…
Malgré tout, Henri Pescarolo ou Hugues de Chaunac que nous avons croisés à la sortie paraissaient plutôt sereins et satisfaits de ce qu’ils avaient entendus.

Nous y reviendrons.
Gilles Gaignault

Sport

About Author

admin

Leave a Reply