WRC Rallye de Sardaigne

 

Ce week-end pour la sixième manche retour du Championnat du Monde des Rallyes WRC en Europe avec le Rallye d’Italie qui se dispute en … Sardaigne.

 

Pendant des années la manche mondiale transalpine se déroulait sur la Riviera autour de San Remo. Mais depuis plusieurs saisons, c’est sur les difficiles routes sardes que l’épreuve italienne a lieu

 

Dix sept spéciales pour un kilométrage de 345  en spéciales sont au menu.

 

Il faudra faire extrêmement attention aux multiples pièges que constituent les énormes pierres situées au bord des routes et les pilotes devront redoubler d’attention dans leurs trajectoires.

 

 

L’an passé Sébastien Loeb s’y était fait piéger et avait été victime d’une sortie de route – rare chez lui – laissant les honneurs au grand absent cette année, son ancien adversaire mais néanmoins pote :

 

Le Grand Markus Gronholm. Grand par la taille… mais aussi par le talent !

 

Lequel l’avait emporté précédant Hirvonen et Sordo.

 

Samedi il  faudra aussi redoubler d’attention dans le secteur de Monteverno ou se trouve «  la bosse à Galli  ».

 

Une redoutable difficulté.

 

Les pilotes ne disposent d’aucun repère, ne voient rien et après l’envol se retrouvent dans une descente qui tourne vers la gauche… Redoutable passage. Soit on est courageux et on fonce !! Soit on soulage et ralenti…

 

Relégué à 5 petits points de Mikko Hirvonen  le meilleur des pilotes Ford après son accident involontaire en Jordanie – accrochage avec un autre pilote en liaison – Sébastien Loeb au volant de sa Citroën C4 a tout intérêt à s’imposer pour ne pas être distancé dans la course au titre mondial.

 

L’Alsacien a déjà gagné l’épreuve en 2005 et en 2006, et il avait manqué on l’a dit de peu la passe de trois. Il aura l’avantage de ne pas ouvrir la piste et peut compter sur une C4 performante sur terre.

 

Première spéciale ce vendredi

Sport

About Author

admin

Leave a Reply