Rallye du Portugal IRC : Le grand retour de Didier Auriol

 

Nous vous l’avions annoncé dernièrement.

 

Ce week-end Didier Auriol, l’ancien Champion du Monde des Rallyes reprend le volant.

 

Le Champion du Monde WRC 1994 Didier Auriol reprend effectivement et exclusivement pour le plaisir le chemin des pistes à l’occasion du Rallye IRC du Portugal.

 

Lequel se dispute ce week-end.

 

A bientôt 50 ans, le Millavois se présente  réellement au départ essentiellement pour se faire plaisir.

 

En effet il participe à son tout premier rallye de niveau international depuis plus de trois ans et son engagement au Rallye de Monte-Carlo en janvier 2005. Alors c’est dire…

 

 

Alors quels sont les motifs de cet inattendu «  come-back ? »

 

«  C’est avant tout une opportunité qui s’est présentée et j’ai estimé que je ne pouvais pas la laisser passer. L’IRC coûte beaucoup moins cher qu’avoir une invitation pour rouler en WRC. En outre la formule se rapproche beaucoup plus de ce que je conduisais quand j’étais en WRC. Il y a un côté également beaucoup moins aseptisé par rapport à ce championnat et on retrouve une ambiance beaucoup plus conviviale. »

 

Le pilote de Millau dispose d’une FIAT S2000. 

 

« C’est complètement différent comme auto. J’avais l’habitude de pousser la voiture dans les bas régimes. Là, on roule avec un moteur atmosphérique qui pousse très haut assez vite donc ça va être un énorme »

 

Didier a tout récemment découvert sa nouvelle monture lors de tests effectués il y a deux semaines sur les routes de Toscane.

Il avoue « avoir pris beaucoup de plaisir à la conduire. »

Mais ne s’est fixé aucun  objectif précis de résultat

 

«  Je suis venu au Portugal avant tout pour m’amuser. Il faut que j’arrive à bien maîtriser mon sujet. Après se fixer des objectifs de classement, c’est autre chose. Ça fait bientôt quatre ans que je ne cours plus. J’ai cinquante ans donc je suis à un âge assez avancé par rapport à la plupart des favoris qui sont eux assez jeunes. Par conséquent, je ne sais pas trop où me situer.»

 

Comme co-pilote il sera secondé par une vieille connaissance son ancien partenaire Denis Giraudet.

 

«  C’est d’ailleurs lui qui était le plus intéressé à faire ce retour. Il n’arrêtait pas de me taquiner et de me lancer « vas-y, lance toi ! Donc j’ai fini par craquer et lui dire OK »

 .

 

Après le Portugal Didier Auriol disputera cette saison trois autres épreuves. En Russie d’abord puis on le verra ensuite au rallye des Asturies en Espagne et enfin au San Remo, en Italie.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply