LMS : Le juge de paix de Spa-Francorchamps

Troisième épreuve du championnat Le Mans Séries 2008, mais dernier rendez-vous avant les célèbres 24 Heures du Mans, la course sur le légendaire circuit des Ardennes sera pour certains la confirmation de ce que tout le monde à pu constater depuis le début de la saison, mais pour d’autres la dernière opportunité d’inverser la tendance avant l’échéance du Mans.

Pour Peugeot, il s’agira de continuer à dominer Audi.

Pour le constructeur allemand il sera urgent de démontrer que le roi de l’Endurance n’a pas encore perdu sa couronne !

Pour les hommes de Pescarolo Sport, brillants quatrièmes à Barcelone et sur la troisième marche du podium à Monza, il faudra une fois de plus faire des miracles face à un règlement comme on le sait tous particulièrement défavorable aux motorisations essence classiques.

 

 

 

Un passé brillant à Spa pour l’équipe sarthoise.

Le circuit de Spa-Francorchamps est certainement le circuit le plus difficile de la saison d’Endurance.

C’est l’un des derniers circuits pour « homme ».

Il requiert des pilotes en même temps « courage et bravoure » mais aussi « finesse de pilotage ».

Cela tombe bien…

Ce sont exactement les qualités des pilotes Pescarolo Sport !

 Il nécessite aussi une voiture en même temps rapide en pointe, mais fortement appuyée, pour pouvoir négocier au mieux, aussi bien une épingle serrée comme « La Source » et les innombrables grandes courbes dont le fameux Raidillon de l’Eau Rouge.

Là encore ce sont les qualités essentielles de la Pescarolo 01 étudiée et construite dans les ateliers sarthois.

D’ailleurs il suffit de regarder le palmarès de l’écurie pour s’en convaincre,…

Peut être  probablement en souvenir d’un … certain record du tour en course sur Matra 670B en 1973 du « Patron » :

(262,461km/h), et qui tient encore !

Lequel  a marqué l’histoire des compétitions l’Endurance.

2002 : victoire de Boullion-Bourdais

2003 : 2ème  Sarrazin-Lagorce

2005 : 2ème  Boullion-Collard, début de l’équipage fétiche !

2006 : victoire de Boullion-Collard

2007 : 2ème  Boullion-Collard

Confirmer la place de dauphin derrière les deux grands

Pescarolo est actuellement troisième  au Championnat Constructeur,  derrière Peugeot et Audi.

Malgré la déception due à l’abandon de la N°16 suite à la rupture d’un disque de frein à Monza, mais grâce la superbe course de la N° 17 qui termine sur le podium, et dans la foulée d’un très beau résultat d’ensemble des deux voitures à Barcelone, Pescarolo Sport talonne les deux grands constructeurs au Championnat. 

Il va falloir maintenant confirmer à Spa. Pour cela, l’écurie n’a pas chômé.

Il fallait en effet réparer la voiture accidentée, continué à faire évoluer les deux voitures et construire les pièces de rechanges nécessaires à l’ensemble du Groupe Pescarolo Automobile.

Pas de pont du 1er Mai chez Pescarolo Sport : c’est dans les ateliers du Technoparc que les mécaniciens ont défilé !

Tout le monde sera d’attaque dans quelques jours pour relever de nouveau un grand défi : Celui de confirmer les excellentes prestations du passé sur le toboggan ardennais…

Avant de s’attaquer à une autre «  histoire « ! Celle des mythiques 24 Heures du Mans!

 

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply