Le Mans Séries : 1000 km de Spa-Francorchamps

Une victoire chacune pour la 7 et la 8 à Barcelone et Monza

 

 Ce week-end, cette troisième course du calendrier 2008 des Le Mans Series, les 1000 km de Spa-Francorchamps sera l’ultime épreuve de préparation pour le Team Peugeot -Total avant le grand rendez-vous de la saison que sont chaque année à la mi-juin les 24 Heures du Mans.

«  Le monument »  du calendrier.

La course qu’il faut absolument remporter.

Après deux victoires obtenues à Barcelone et à Monza, l’équipe Peugeot ne baisse pas la garde loin s’en faut et  au contraire à fait appel pour l’épreuve ardennaise à  deux de ses pilotes retenus pour l’épreuve mancelle : Jacques Villeneuve et Alexander Wurz pour compléter, aguerrir et resserrer les liens entre ses équipages.

Le pilote Canadien renforçant la paire Minassian-Géne cependant que le grands Autrichien rejoindra le tandem Lamy-Sarrazin.

Lors de sa conférence de presse le vendredi 15 février dernier, l’équipe Peugeot Sport avait annoncé ses deux équipages pour les courses des Le Mans Series ainsi que pour les 24 Heures du Mans où trois voitures seront engagées.

Afin de mieux homogénéiser et préparer les équipages d’au moins deux de ses trois voitures, il a été fait appel pour les prochains 1000 km de Spa Francorchamps à Jacques Villeneuve qui rejoindra le duo Marc Gené – Nicolas Minassian sur la 908 HDi FAP n°7 et à Alexander Wurz qui a pu se libérer de son rôle de pilote de réserve Honda F1. Il partagera le volant de la n°8 avec les habituels Pedro Lamy – Stéphane Sarrazin.

Serge Saulnier et Michel Barge

 


« La composition du baquet de la n°7 était évidente, explique Serge Saulnier, Team Manager de Peugeot Sport

 

Lequel poursuit :

 

« Nicolas, Marc et Jacques souhaitaient être de nouveau réunis au Mans après leur expérience de 2007. D’autre part, très vite il s’est avéré qu’Alexander se rapprochait bien de Pedro et Stéphane en termes technique et physique. »

Avant de s’installer dans le baquet, Alexander Wurz s’est gentiment prété aux commentaires :

« La dernière fois que j’ai roulé à Spa, c’était l’an passé pour le Grand Prix de Belgique de F1 avec le Team Williams et ma dernière compétition fut le Grand Prix de Shangaï 2007. Comme la plupart des pilotes, Spa est un circuit que j’apprécie beaucoup, un tracé naturel qui épouse le relief des Ardennes belges. La seule difficulté sont les conditions atmosphériques qui peuvent être très différentes d’une partie à l’autre du circuit. Comme je commentais les Grand Prix de Bahreïn et d’Espagne pour la télé autrichienne, je n’ai pas pu suivre les courses des 908 de Barcelone et Monza mais, dès que j’ai pu, je me suis connecté à internet pour en connaître les résultats, j’étais curieux de voir ce qu’avait pu faire les Peugeot comparées aux Audi ! Et je n’ai pas été déçu. En fait, dès que j’ai découvert la 908 j’ai eu envie de la piloter, j’aime son look, son design et à chaque test auquel j’ai participé depuis le début de l’année, j’ai perçu les progrès constants accomplis par l’équipe Peugeot Sport. La 908 a un son différent des autres voitures que j’ai pu piloter car nous prenons beaucoup moins de tours qu’avec un moteur essence mais c’est une pure voiture de course. Je ne crains pas les différences de performance entre les voitures qui courent en Le Mans Series, c’est un autre challenge, l’un est de piloter le plus vite possible, l’autre est de savoir naviguer au sein du trafic. »

Quant à l’ami Jacques Villeneuve lui aussi impatient de recourir, il ajoute :

 

 « J’ai couru pour la dernière fois à Spa en 2005, je ne connais donc pas la nouvelle chicane de l’arrêt du bus.Spa m’a valu mes plus belles frayeurs à cause de grosses sorties de route dans l’Eau Rouge. A part cela c’est un circuit magnifique qui convient parfaitement aux protos. Il y a toujours de belles courses car l’on peut doubler assez facilement. Cela dit sur mon expérience du Mans de l’an dernier, je trouve qu’il y a tropde GT2 et de pilotes imprévisibles.Ma dernière course, c’était tout récemment le dimanche 6 avril à Bahreïn en Speedcars, il y a trois semaines ; elle fut très courte puisque j’ai dû abandonner après deux tours seulement à cause d’une crevaison. Quelque soit la voiture, quand on aime piloter on s’amuse toujours.Lorsque j’ai remis les fesses dans la 908 au mois de mars, j’ai immédiatement ressenti l’évolution de la voiture depuis Le Mans 2007, la direction beaucoup plus agréable, plus de grip général et plus de puissance. C’est une voiture très maniable, qui va vraiment très vite, très physique à piloter surtout dans les courbes rapides et si elle manque d’émotion auditive à l’extérieur, je peux dire qu’au volant c’est une vraie voiture de course, très excitante à piloter. »

Alexander et Jacques feront donc leur entrée en Le Mans Series où Peugeot occupe la tête du championnat constructeurs avec deux points d’avance, alors que les équipages de la N°7 (Gené-Minassian) et de la N°8 (Lamy-Sarrazin) pointent respectivement au 2e et au 3e rang du classement pilotes.

Précédés par le duo des pilotes «  Juniors » de chez Audi, le duo composé du Français Alexandre Prémat et de l’Allemand Mike Rockenfeller.

Chaque équipage Peugeot a remporté une épreuve. Marc et Nicolas à Barcelone.

Pedro et Stéphane à Monza. Et ce au terme de courses particulièrement disputées et animées…

Nul doute que le redoutable tobogan ardennais sera l’occasion d’une nouvelle et apre lutte entre les deux écuries rivales Audi et Peugeot.

 

Le départ de la course de 1000 km sera donné dimanche à 12h50 pour 143 tours du circuit de 7,003 Km.

Programme Peugeot Sport Spa-Francorchamps

Vendredi 9 mai

13:00 – 14:00 Séance d’essais libres

15:30 Conférence de presse Peugeot Sport

16:50 – 17:50 Séance d’essais libres

Samedi 10 mai

09:45 – 10:45 Séance d’essais libres

14:20 – 14:40 Qualifications LMP1 et P2

Dimanche 11 mai

08:45 – 09:05 Warm up

12:50 – 18:50 Course

Peugeot-Audi : troisième round et ultime round à Spa avant les 24 Heures du Mans

 

 

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply