LMS : 1000 Kms de Monza

Peugeot remporte son premier succés 2007  dés Monza !

Il y a exactement un an à Monza, la toute jeune 908 HDi FAP débutait et remportait une toute première victoire surprenante, étonnante même aux yeux du Team Peugeot qui ne  s’attendait pas à réaliser une telle performance dès sa première course.

Un an plus tard, avec 100 % de réussite dans les Le Mans Séries l’an passé, c’est à un autre défi que Peugeot s’attaque et se prépare avec méthode, course après course :

Gagner les 24 Heures du Mans 2008.

Le chemin pour y parvenir est long et semé d’embûches compte tenu du calendrier serré…

« Ce résultat est une grosse surprise car nous n’avions jamais aligné autant de kilomètres d’une seule traite en essais »

s’était en son temps exclamé Nicolas Minassian il y a tout juste un an, à l’issue d’une  première course de 1000 kilomètres qui avait rassurée l’équipe Peugeot Sport sur le potentiel de sa 908 HDi FAP, une voiture assurément bien née mais qui demandait encore à démontrer sa fiabilité.

La suite de la saison confirma ces excellentes prestations, avec six victoires dans les six courses des Le Mans Séries.

Et « cerise sur le gâteau » une remarquable seconde place pour son retour aux 24 Heures du Mans.

 

 

 

 

Si une victoire dans l’épreuve sarthoise n’était pas programmée en 2007, aujourd’hui l’objectif est clairement annoncé :

L’équipe Peugeot Sport met toutes ses énergies pour améliorer son inattendu résultat de l’an dernier lors de la prochaine édition, des 14 et 15 juin prochains. Et donc…

Pour cela, l’équipe technique poursuit sa politique d’essais intensifs afin de faire évoluer et de valider toutes les pièces nouvelles ou qui ont pu montrer une faiblesse. Ainsi, le moteur de la voiture victorieuse à Barcelone en ouverture de la saison des Le Mans Séries 2008 totalisait 5500 km (1500 km  au « Winter Test » de Sebring, 2000 km aux 12 Heures de Sebring, 500 km d’essais le lendemain de cette course et 1500 km de Barcelone).

Les trois courses qui se succèdent en ce début de saison sont assimilées à des séances de validation en vue du Mans.

Très proche l’une de l’autre, chaque manche est un challenge pour les ressources techniques et humaines de Peugeot Sport, le problème mécanique ou la sortie de piste pouvant remettre en question la suite du développement :

« C’est le cas ! »

Souligne Bruno Famin, directeur technique qui poursuit :

« Les deux voitures ont beaucoup souffert à Barcelone. La N°8 a connu essentiellement de la casse de carrosserie mais le plus ennuyeux est sans doute le vol plané effectué par la N°7. De retour aux ateliers de Vélizy, en démontant la voiture, nous avons constaté que la coque avait souffert. Elle est réparable mais cela requiert du temps en plus de l’approvisionnement de pièces. Nous devons donc revoir notre tableau de travail dans des délais très courts ».

Le calendrier surchargé de ce début de saison laisse en effet peu de marge de manœuvre et pénalise très clairement l’équipe dans le bon déroulement de son développement en vue des 24 Heures du Mans.

Monza sera le circuit qui se rapproche le plus de celui du Mans avec une vitesse moyenne au tour  en qualification qui devrait être supérieure à 220 km/h et une vitesse maxi de l’ordre de 340 km/h.

L’équipage Marc Gené – Nicolas Minassian, s’y était imposé la saison dernière et arrive sur ce terrain de prédilection en leader du championnat. Le duo franco-portugais Stéphane Sarrazin-Pedro Lamy souhaite quant à lui prendre sa revanche sur Barcelone où bien que plus rapides aux qualifications et lors des 1000 km, les deux compères ont dû abdiquer sur des faits de course, pointant finalement au douzième rang de l’épreuve.

« Le championnat Le Mans Séries 2008 est très relevé cette saison  »

Rappelle pour sa part Michel Barge, Directeur de Peugeot Sport avant d’ajouter :

« Nous demandons à Marc, Nicolas, Pedro et Stéphane de rouler au maximum durant près de six heures. Ils se donnent beaucoup et dans des conditions pas toujours faciles notamment au sein du trafic. Ce sont des guerriers comme nous l’a prouvé Marc à Barcelone en pilotant plusieurs tours avec une jambe droite qu’il ne sentait plus. Nous le savons, 2008 va être très difficile pour les machines, mais aussi pour les hommes que ce soit les pilotes qui réalisent un fantastique travail ou les mécaniciens qui se préparent avec professionnalisme, y compris à Vélizy, pour ne pas perdre la moindre seconde dans un changement de pneus ».

Equipe technique, encadrement mais aussi pilotes de Peugeot Sport sont sous haute pression pour préparer ces 24 Heures du Mans 2008.

Dans cet esprit et comme annoncé à Barcelone, un troisième pilote sera ajouté aux équipages Le Mans Séries habituels lors de la prochaine épreuve des 1000 km de Spa-Francorchamps le 11 mai:

Alexander Wurz viendra renforcer l’équipage de la N°8 formé régulièrement par Pedro Lamy et Stéphane Sarrazin alors que Jacques Villeneuve retrouvera ses coéquipiers du Mans 2007 au volant de la N°7 : Marc Gené et Nicolas Minassian.

En attendant, Peugeot revient sur le circuit du premier exploit de son retour à la compétition l’an passé. Et avec la ferme intention de renouveler sa performance et de l’emporter à nouveau face à Audi.

Une équipe Allemande qui débarque sur le circuit lombard revigorée car « son équipe bis » qui évolue dans le Championnat US dénommé ALMS, vient le week-end dernier de s’offrir un magnifique doublé lors de la course de Long Beach dans les faubourgs de Los Angeles en Californie au détriment  de Porsche vainqueur quelque semaines plus tôt des réputées 12 Heures de Sebring.

La bataille de Lombardie s’annonce donc intense !

 

 

 

 

 

 

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply