Départ du Rallye d’Europe Centrale

Le Rallye d’Europe Centrale,  toute première épreuve des Dakar Séries débute ce dimanche à Budapest en Hongrie

Fort de sa notoriété ASO l’organisateur est parvenu à convaincre les plus grosses équipes de le suivre dans cette aventure plutôt que d’aller disputer le traditionnel et réputé lui Rallye de Tunisie.

Mais entre un succès final à Djerba et une victoire dans une nouvelle épreuve   "artificielle ", il n’y a pas photo…

Certes avec ses arguments Aso est donc parvenu à réunir un plateau digne du Dakar en qualité.

Mais le Tunisie lui a fait le plein en quantité (311 concurrents) !

La bagarre sera toutefois intéressante à suivre entre Peterhansel, Alphand ou  de Villiers dans la catégorie des autos cependant que Frétigné, Coma et Després, en moto vont se livrer eux aussi à une belle bagarre.

 .

 

 

 

 

Sur les traces du Dakar, annulé cette année, ce Rallye d’Europe Centrale, dont la présence a été officialisée quelques semaines après l’annulation de la Reine des épreuves de rallye raid, se dispute donc pour la toute première fois du 20 au 26 avril prochain sur les routes d’Hongrie et de Roumanie.

Le départ étant donné depuis la capitale magyare Budapest.

Les concurrents devant disputer  six étapes à travers le nord de la Hongrie et quelques passages piégeux en Roumanie avant de revenir pour l’arrivée sur les rives du lac Balaton situé à une centaine de kilomètres au sud de Budapest.

Le plateau réuni affiche tous les grands noms du Dakar.

De l’Américain Robby Gordon sur Hummer  à Stéphane Peterhansel en passant par Luc Alphand ( Mitsu) et Nani Roma (Volkswagen). Sans oublier Bruno Saby – Guerlain Chicherit et Nasser Al Attiyah (BMW)

Ils s’affronteront sur 1100 kilomètres de spéciale.

Côté motos, la victoire devrait se jouer entre Cyril Despres, Marc Coma, David Casteu, Francisco Lopez (KTM) et David Frétigné (Yamaha).

La victoire dans cette course devrait cependant être considérée comme un bien maigre lot de consolation pour celui de tous ces grands pilotes qui l’emportera. Et qui au fond de lui aurait très certainement mille fois préférer aller en découdre sur les pistes magiques du Rallye de Tunisie. Et ce d’autant plus que cette année l’épreuve chère à Cyril Neveu et reprise par Stéphane Clair va aller faire quatre jours durant une superbe incursion dans les magnifiques et inoubliables dunes Libyennes…

De quoi donner encore plus de regrets à ceux qui ont du accepter la demande de leurs employeurs tenus par leurs engagements vis-à-vis d’ASO !

Entre rouler au soleil sur les pistes mythiques d’Afrique et aller patauger dans la gadoue et la neige d’Europe Centrale, il n’y a pas photo…

Ils devront d’ailleurs faire avec un changement de parcours de dernière minute puisque la région de Sovata initialement prévue pour être traversée ne le sera finalement pas en raison de la présence trop importante de … neige !!!

Cela commence mal…

Un regret : les dunes d’Afrique que vont redecouvrir les concurrents qui ont choisis eux le Rallye de Tunisie

Sport

About Author

admin

Leave a Reply