Rallye Printemps Auto

 

 

La première édition du Rallye Printemps Auto Autosur Classic organisé par Philippe Dollin et toute l’équipe CDP a bénéficié d’une météo clémente. Pour leur plus grand plaisir, les équipages des nombreux cabriolets ont ainsi pu rouler cheveux au vent !

Du magnifique Haras d’Ellon prés de Bayeux et appartenant à Thierry de la Héronnière, en pleine période où les poulinières mettent bas les futurs cracks pour les pistes de Longchamp ou de Deauville, au somptueux Manoir de l’Automobile à Lohéac (un autre haras… d’autres purs-sangs !) et cher à son dynamique créateur Michel Hommell, les concurrents ont découvert des lieux superbes.

 

      La sublime 8C Competizione Alfa de Philippe Auvray

 

Visitant tour à tour trois jours durant au fil des kilomètres, la Suisse Normande en longeant le prestigieux Mont-Saint-Michel puis la non moins réputée Forêt de Brocéliande avant de découvrir la beauté du célèbre Golfe du Morbihan d’abord puis les réputés marais salants proches de Guérande. Non sans avoir traversés les pittoresques villages de La Roche Bernard et de Rochefort en Terres. Les concurrents ont découverts des lieux superbes.

     La trés belle Jag des Britanniques Harris

Des paysages magnifiques. Que la Côte d’Emeraude du côté de Dinard ou vit Nicolas Hulot est superbe. Toutes ces stations balnéaires aux noms évocateurs de souvenirs d’enfance à l’époque où on passait «  ses grandes vacances » en famille. Cancale-Saint Lunaire- Saint Briac – Saint Cast – Le Cap Fréhel – Les Sables d’Or. Sans oublier bien évidemment la cité corsaire Saint Malo et ses remparts montés par Vauban.

Et que dire du Golfe du Morbihan et de ses trois cent cinquante iles dont la très belle Ile aux Moines. Inoubliables Port Navalo et Locquemariaquer !

L ‘Austin Healey des jeunes Prevost : Un bijou ce type de voiture !

Ces découvertes touristiques, pour beaucoup, le choix minutieux de départementales calmes et sûres ont séduit tout autant que les soirées-étapes de grande qualité et les épreuves de régularité. Ces dernières, disputées à moins de 50 km/h selon le règlement de type C de la F.F.V.E. n’en ont pas moins déchaîné la passion pour les plus habitués et l’intérêt grandissant au fil des jours pour les débutants ! La preuve ?

La catégorie Classic est remportée par des habitués des sorties « clubs », « entre amis », mais non des « régularité ». Il n’empêche… Michel Bach et Mailys Cantzler ont superbement mené leur Mercedes 190 SL Cabriolet à la victoire. Ils ont devancé l’Austin Healey 3000 cabriolet de Julien et Carine Prévost.

La Mercedes victorieuse

Parmi les bolides modernes de la catégorie Prestige, Jean-Luc Bois et Nathalie Schwarz ont imposé leur Ferrari 328 GTS devant l’Alfa Romeo 8C Competizione du tandem Philippe Auvray – Claude Sage.

Jean Luc Bois-Nathalie Schwartz

 « C’est le premier podium d’une Alfa 8C  » plaisantait bien sûr Philippe Auvray à Lohéac !

De fait, deux des toutes premières Alfa 8C Competizione livrées en France à Dominique Verbaere et à Philippe Auvray ont suscité l’admiration des spectateurs tout au long du parcours !

L’Alfa du duo Auvray-Sage

Le podium Prestige a été complété par la Morgan Tourer du grand  restaurateur parisien Michel Rostang et de son confrère de « Chez Pauline », André Genin.

Pour clore cette première printanière, Bernard Desbouvry, Directeur général d’Autosur, se félicitait

« de l’évidente satisfaction des concurrents autour d’une épreuve portant le label Autosur Classic, le concept de Contrôle Technique Automobile adapté aux voitures de collection et de prestige ».

Quant à CDP, les organisateurs donnaient rendez-vous au prochain « Pyrénées Auto Autosur Classic » qui partira de Bayonne le lundi 13 octobre pour rejoindre la Costa Brava à S’Agaro le samedi suivant. Un rendez-vous que d’aucuns semblaient ne pas vouloir rater…

Gilles Gaignault

Historique Rallyes Historiques

About Author

admin

Leave a Reply