Série LMS: C’est l’ouverture de la saison à Barcelone

Entre humilité et ambition, l’équipe varoise effectue son grand retour dans la catégorie prototype avec deux Courage-Oreca LC70 engagées ce week-end à l’occasion de la manche d’ouverture des LMS aux 1000km de Catalunya à Barcelone en Espagne.

 

Trois ans et demi après sa dernière course en prototype laquelle s’était soldée par une splendide seconde place à Istanbul, le Team Oreca cher à l’ami Hugues de Chaunac s’apprête à ragoûter enfin aux bagarres de «  la catégorie Reine » de l’Endurance à l’occasion de cette toute première épreuve des Le Mans Séries 2008.

 

A Barcelone, les deux Courage-Oreca aux couleurs de la Matmut affronteront en effet des adversaires du calibre d’Audi et de Peugeot.

 

 

Au cours de plusieurs mois d’intense labeur, les deux LC70 ont subi une véritable

métamorphose dans les ateliers de Signes : nouveaux trains avant et arrière, nouveau

moteur et une multitude d’évolutions mises au point et produites en interne. Un travail

considérable, mené en un temps record à la fois par le bureau d’études et les

départements production et exploitation. Dernière étape, la nouvelle aérodynamique, fruit

d’une recherche conduite à la fois en soufflerie et en CFD (simulation par ordinateur). Il

s’est écoulé seulement trois mois entre le premier passage en soufflerie et le premier

roulage de la LC70 “made in Oreca“, effectué il y a quelques jours à peine.

 

La nouvelle saison débutant un mois plus tôt qu’en 2007, une seule voiture sera équipée de la nouvelle carrosserie, la numéro 6 pilotée par Olivier Panis et Nicolas Lapierre. Stéphane Ortelli et Soheil Ayari seront eux au volant de la 5, laquelle sera en configuration 2008, hormis l’aéro

.

“Nous allons pouvoir comparer les deux spécifications et évaluer le palier franchi” précise David Floury, Chef de projet qui poursuit  “Cela nous permettra également de diversifier nos stratégies. Ainsi, l’objectif de la 5 sera de décrocher un bon résultat pour bien débuter le championnat. Quant à la 6, nous sommes encore en phase de développement. Avec elle, nous viserons la performance pure.”

 

Hugues de Chaunac se plait à comparer les manches pré-24 Heures du Mans à des

matchs de préparation. Les 1000km de Catalunya en seront un particulièrement

important, comme le confirme David Floury :

 

 “Nous effectuons notre retour en proto, donc nous avons encore à apprendre. Nous abordons l’ouverture du championnat avec prudence, mais aussi avec ambition : notre but est de se rapprocher progressivement des Usines et nous tenterons aussi et surtout de terminer premier des voitures “essence”. Même s’il ne faut pas sous-estimer la concurrence, nous espérons atteindre cet objectif dès la première course.”

 

  

Quant à Olivier Panis qui après une année sabbatique effectue son grand retour en compétition, il répond avec un réel plaisir à la foule de questions qui fusent :

 

 “Oui, je suis Impatient de rentrer dans le vif du sujet“

 

Olivier, vous avez découvert la nouvelle Courage-Oreca il y a peu. Comment s’est

passée cette séance ?

 

“Très bien. Ce n’est pas une surprise dans le sens où nous avions vu les chiffres après le passage en soufflerie. Nous nous attendions à franchir un palier. C’est le cas et c’est bon signe. Mais il ne faut pas relâcher la pression, et continuer dans cette direction. Nous avions déjà fait un premier step avec la nouvelle suspension avant, mais le kit-aéro est une évolution très importante au niveau de la performance pure. La voiture est magnifique, très différente de ce que nous avons connu précédemment. Il faut souligner le travail effectué par l’équipe en aussi peu de temps, ce qui est assez incroyable. La qualité de finition est vraiment exemplaire.”

 

Comment abordez-vous l’ouverture du championnat à Barcelone ?

 

“Je suis-je l’ai dit très impatient de rentrer dans le vif du sujet, de me lancer véritablement dans l’aventure. Nous avons réalisé des bonnes séances d’essais et cela nous met en confiance. Il y a une bonne ambiance de travail, et une excellente entente entre les pilotes. Avec la nouvelle voiture, nous avons un vrai outil de travail et je pense qu’avec tous ces ingrédients, nous pouvons créer la surprise. Nous allons essayer en tout cas.”

 

Quel sera votre ambition lors des 1000km de Catalunya ?

 

“Nous ferons le maximum, pour décrocher le meilleur résultat possible. Cette première course reste tout de même une grande séance d’essais, un test à l’échelle 1 face à nos concurrents. L’objectif, c’est de finir premier des voitures “essence“. Si nous pouvons atteindre notre but dès Barcelone, tant mieux ; mais nous devons rester humbles. Le challenge est à la fois excitant et motivant.”

 

Le premier roulage vu par David Floury (Chef de Projet)

 

David, la Courage-Oreca équipée de la nouvelle aéro a fait ses premiers tours le jeudi

27 mars. Quelles sont vos premières impressions ?

 

“Le premier roulage s’est bien déroulé, puisque nous n’avons pas rencontré de problème

majeur. Le test est prometteur et conforme à nos attentes. Toute l’équipe a beaucoup

travaillé depuis plusieurs mois et particulièrement ces derniers temps pour assembler la

voiture. Elle était fatiguée, mais surtout très enthousiaste et rassurée par les premiers

commentaires des pilotes et par les résultats. Les pilotes étaient également très excités en découvrant la voiture assemblée. Il reste encore du travail et en arrivant à Barcelone nous ne serons pas encore au maximum du potentiel. Il nous faudra être bons afin de progresser rapidement au cours de ce week-end.”

 

Comme on le voit, chez Oreca c’est la grande humilité et aussi une certaine confiance. On suivra donc avec une attention toute particulière «  la course dans la course » car outre la lutte derrière Peugeot et Audi , nous allons assister également à un match franco-français entre les équipes Oreca et Pescarolo.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply