LE REGLEMENT CHASSE LA PEUGEOT 908 DE LA POLE POSITION

Crédité de la pole position au terme de son unique tour lancé, Stéphane Sarrazin au volant de la seule 908 HDi FAP engagée, était privé de son graal suite à un accident entrainant l’entrée en vigueur d’une réglementation ALMS qui fut défavorable au Team Peugeot Total.

Confiant au départ de la séance qualificative, Stéphane Sarrazin s’élançait après quelques minutes de l’ouverture de la piste et jetait toute sa fougue dans la chasse à la pole position. Dès son premier tour lancé, il réalisait le meilleur chrono en 1’43’’117, délogeant ses deux adversaires Audi, Alan Mc Nish et Lucas Luhr, respectivement auteurs de 1’43’’765 et 1’44’’291.
Mais la poussée du pilote Peugeot était interrompue dans son deuxième tour suite à la violente sortie de piste de la Mazda Numéro 8.

Le drapeau rouge agité fut définitif au terme des seulement neuf minutes de la séance !

Selon la réglementation ALMS, une minute manquait pour valider les temps de la qualification.

Toujours selon la réglementation américaine, la grille de départ est établie en fonction du meilleur chrono de chaque voiture décroché à l’occasion des trois séances d’essais libres.

La Peugeot 908 HDi FAP est donc rétrogradée à la deuxième place avec son chrono de 1’44’’ 271 réalisé par Stéphane Sarrazin lors de la séance libre du jeudi matin.

Michel BARGE : « Malgré le dénouement, je suis très fier du travail accompli par l’ensemble de l’équipe. Ne perdons pas de vue que Stéphane a signé le meilleur temps absolu toutes séances confondues et en seulement un tour alors que nos principaux adversaires avaient déjà franchi trois fois la ligne de chronométrage ! »

Stéphane SARRAZIN : « La voiture était très bien équilibrée dans mon premier tour lancé mais je suis resté un peu en dedans me réservant pour le deuxième tour. Malgré l’interruption, j’étais très content d’avoir obtenu la pole position avec plus de 6/10èmes d’avance sur l’Audi de Mc Nish. Pour une première participation à cette course, l’équipe a réalisé un très bon travail pour nous mettre à disposition une 908 très performante. Je suis évidemment très déçu du dénouement. C’est frustrant de perdre une pole position ainsi mais c’est le règlement ».

Serge SAULNIER : « C’est un règlement un peu particulier mais nous le respectons. Il va falloir être très vigilent durant toute la course pour maîtriser chaque point. Dans le cas présent, nous n’aurions rien pu changer. Maintenant nous allons nous concentrer sur la course dont Nicolas Minassian prendra le départ en ne perdant pas de vue notre objectif initial : travailler en vue des 24 Heures du Mans ».

Evenements

About Author

admin

Leave a Reply