Championnat VdeV

Le succès du challenge ne se dément pas et la liste prévisionnelle des engagés est d’ores et déjà complète pour la saison !

La bagarre s’annonce donc fantastique, comme tous les ans, pour succéder à la trilogie britannique triomphante de 2007 composée de la Juno SSE emmenée par Adrian Mardlin et Rob Croydon.

Ces derniers devront rester fidèles à leur stratégie pour espérer l’emporter à nouveau. Outre leurs compatriotes équipés du même modèle, d’une part Graham Fennymore et Chris Bialan (n°88) et d’autre part Tony Freeman (n°30) et Richard Bernans (n°51) tous très rapides à l’image du co-équipier de ce dernier Chris Ward qui s’était illustré en 2006, ils devront composer avec les pilotes de l’écurie Esprit Compétition laquelle s’est équipée de deux châssis identiques durant l’hiver.
Ainsi, Jean-Louis Bianchina et Jean-François Yvon et Michel Ghio et Philippe Papin nourrissent des ambitions légitimes au volant d’u modèle identique à la Championne en titre !

Face au constructeur britannique, les Ligier JS49 construites chez Tico Martini à Magny Cours sont encore plus nombreuses mais ce n’est pas leur seul atout. Loin de la… Elles peuvent compter sur des pilotes de tout premier plan pour faire briller les couleurs nivernaises.
Equipés de la dernière évolution aérodynamique qui s’est montrée aussi rapide que la Norma M20 F lors des essais de Dijon, la voiture du Pegasus Racing sera emmenée par son pilote phare Julien Schell, Champion 2006, qui sera épaulé par le jeune David Caussanel qui s’était illustré  lui en Sprint la même année

De retour au volant, Jean-René de Fournoux partagera le volant de la n°72 avec Stéphane Adler alors que Sébastien Dhouailly, vu auparavant dans différentes catégories monoplaces, sera associé à son père Joël.
Sylvain Regnier intègre avec sa Ligier l’écurie de Signes Force Motorsport et pourra compter sur le soutien actif d’un habitué en la personne de Didier Miquée qui le relayera.

Enfin les trois superbes JS49 de G Force Racing seront emmenées par leurs habituels pilotes belges avec Franck Hahn en leader.

Toujours fidèles au constructeur, les sociétaires de l’écurie Team 4 engagent les deux Merlin MP23 pour Pascal Jalais et Bruce Cassotti sur la n°33 et Marc Louail et Anthony Georget sur la n°44.

Exceptionnellement pour cette course, la petite EMA 1200 est engagée sans grand espoir au classement général face à l’armada des deux litres.
L’original PRC hollandaise de Mirco Schultis tentera de convaincre alors que Radical Motorsport confiera à Jacob Greaves et Michael Vergers la suite du développement de la SR5, première version du constructeur britannique équipée du moteur Honda 2 litres. Egalement à bord d’une Radical, Alain Giavedoni et Eric Dorneau Gourmelon restent fidèles eux à la SR3 à moteur 1500 cc.

Pour cette première course, les productions de Norbert Santos seront encore les plus représentées avec plus de … vingt Norma au départ !

L’homologation de la nouvelle version de la M20, la F, estampillée FIA, a permis au constructeur de Saint Pée de Bigorre de ne pas chômer cet hiver.

Ainsi, l’écurie IRS se présentera en force avec trois voitures de pointe. L’équipage leader composé du patron José Ibanez et de William Cavailhes sera épaulé par Philippe Macé et Richard Mori et par une troisième voiture qui s’annonce d’ores et déjà très rapide avec Lionel Robert et François Desprez qui a abandonné Philippe Haezebrouck dont il était le co-équipier en 2007.
Ce dernier n’est pas en reste chez LD Autosport et lui aussi disposera d’une nouvelle voiture et d’un co-équipier à la hauteur de ses ambitions en la personne du jeune Damien Toulemonde, second du Challenge Sprint Proto l’an passé.

La bagarre s’annonce intense avec le retour des Champions 2005, Nigel Greensall et Jonathan Coleman sur la Norma M20 F de Force Motorsport à moins que la surprise ne vienne des spécialistes espagnols de la course de côte, Ander Vilariño le fils et Andres le père, associés sur le même modèle.

Toujours équipée de Norma M20 F, l’écurie Green Team Racing crée l’événement cette saison en prônant la défense de l’environnement au travers de l’utilisation de carburant E85 dans ses voitures. Les deux équipages semblent, sur le papier, pouvoir jouer les tous premiers rôles avec Philippe Mondolot associé à Frédéric Gélin et Jean-Noël Lanctuit qui partagera le volant avec Guillaume Moreau.

L’écurie TFT basée à Nogaro continue son ascension avec quatre Norma M20 F présentent pour cette première course. Aux côtés de la famille Vidal, Jérémy et Philippe, nous retrouverons le lyonnais Philippe Thirion associé au très rapide Bruno Bazaud alors que Philippe Illiano et Jean-Marc Coudraic découvriront la discipline comme Jacques Médard qui recherche toujours son co-équipier.

L’écurie britannique Race Team Solutions se lancera dans le grand bain avec Ian Ford et Ross Kaiser sur la n°35 et Nick Padmore associé au belge Jean-Lou Rihon.

Enfin, l’écurie Promodrive sera présente avec ses deux voitures comme Bernard Tironneau qui engage les deux voitures de l’écurie Malti Compétition pour les habitués Bob Arezina et Philippe Burel sur la n°26 et Arnaud Violette sur la n°21.

Eric Truchot et Jean-Pierre Tardif feront leur retour comme Mario Snaidero alors que Rowland Kinch, vainqueur de la course de Spa Francorchamps en 2007, partagera la Norma M20 avec Brian Casey.

Les Espagnols Jordi Pujol et Eduardo Balcazar complèteront ce plateau exceptionnel de cinquante voitures en espérant briller sur leur terre.

Procédure de départ : Dimanche 16 mars de 13h30 à 14h00
Course : Dimanche 16 mars de 14h00 à 18h00

Sport

About Author

admin

Leave a Reply