Franck Montagny a un objectif : Remporter Le Mans

Alors qu’il espérait vraiment enfin avoir une chance de rouler aux USA en Champcar après ses brillants et époustouflants tests réalisés lors des essais de Sebring au volant de la monoplace du Team Forsythe, Franck Montagny a hélas connu une nouvelle désillusion. Lui qui réalise des essais parfaits mais qui n’a que rarement l’opportunité de confirmer en course.

Curieusement Franck en ce début d’année a connu successivement le chaud et le froid, le bonheur et la déception.

Quelques heures seulement après avoir appris une bonne nouvelle, son engagement par l’équipe Peugeot pour participer aux prochaines 24 Heures du Mans, Franck devait se rendre à l’évidence pour son éventuelle saison outre-Atlantique.

La fusion entre les deux Championnats de monoplaces Américains Champcar et IRL  allait inévitablement avoir des répercussions. Négatives à son sujet.

Effectivement très vite la formation qui lui avait offert un baquet, le réputé et prestigieux Team Forsythe annonçait un peu à la surprise générale son retrait du nouveau Championnat né du rapprochement entre Champcar et IRL.

Ce fut la consternation pour Montagny…qui attendait un engagement avec cette équipe !

Heureusement, il venait se signer et de s’engager avec Peugeot pour les 24 Heures du Mans. Une épreuve qu’il rêve de remporter et dont il nous parle avec passion :

« Mon objectif est bien clair. Il est tout simplement de gagner les 24 Heures du Mans. Dans la vie il faut se mettre des objectifs élevés. On doit gagner. Mon Team,  l’équipe Peugeot est une équipe performante. L’an passé pour son retour en endurance, elle l’a démontré en remportant le Championnat LMS (Le Mans Séries) et en se classant seconde des prestigieuses 24 Heures du  Mans. Cette saison, Peugeot engage une voiture supplémentaires cela fera donc trois autos donc on a vraiment les armes pour aller se battre devant et contrer Audi. »

Justement Franck fait partie des nouveaux pilotes Peugeot. Comment s’est passé son recrutement ?
 

« Je discutais régulièrement depuis l’année dernière avec Serge Saulnier, le team manager de l’écurie Peugeot. L’un de leurs pilotes, Stéphane Sarrazin est un ami. Il me tenait donc informé des évolutions de la voiture. Leurs performances me donnaient vraiment envie de faire partie de l’aventure. »

 Et le fait de devoir piloter une voiture propulsée par un moteur diesel ?

« C’est différent au niveau des sensations mais je ressens absolument le même feeling dans la conduite. Il y a quand même beaucoup moins de bruit, on entend plus la mécanique ronronner et puis c’est une voiture fermée. »

Sport

About Author

admin

Leave a Reply