Le Salon Automobile de Genève ouvre ses portes

Le   Salon Automobile de Genève ouvre ses portes ce jeudi. Sur fond de crise économique les constructeurs  font leur révolution !

Effectivement le traditionnel Salon de Genève s’ouvre cette année encore dans un climat considéré comme morose car marqué par les réelles incertitudes économiques qui planent sur les principaux marchés occidentaux !

Les principaux constructeurs européens s’attendent en effet à une stagnation générale et les « Trois Majors » prévoient une demande en forte baisse sur le marché Américain en 2008.

Selon l’agence de notation Fitch Rating, le marché américain devrait avoisiner les 15,5 millions d’unités cette année contre… 16,1 millions en 2007 ! Goldman Sachs prévoit même pour sa part 15 millions d’unités !!

Sincèrement de quoi inquiéter…

 La prudence est également de mise chez les constructeurs japonais. Les conditions d’accès au crédit et la crainte d’un ralentissement économique ont également un impact sur les achats d’automobiles.

« Même si ce n’est pas encore la crise, il y a un risque de glissement vers des segments de voitures meilleur marché »  signale ainsi Patrick Blain, directeur commercial de Renault.

Toutefois, les constructeurs demeurent cependant dans leur ensemble confiants et misent sur les pays émergents dénommés : BRIC (Brésil – Russie – Inde – Chine) pour compenser la morosité des marchés occidentaux.

Outre le climat économique, l’ouverture du Salon est cette année marquée par la création d’un empire industriel sous… l’égide de Porsche cependant que …ni Porsche ni aucune marque du groupe Volkswagen n’a tenu de conférence de presse à Genève, fait totalement inhabituel !

Les réactions du landernau automobile ont été plutôt mesurées, voire indifférentes :

« Cette alliance va nous obliger à nous renforcer encore plus vite, à être ambitieux dans nos efforts de développement organique, à aller plus vite à l’international et à garder nos yeux et nos oreilles ouverts sur les opportunités possibles », a indiqué M. Christian Streiff, Président du groupe PSA Peugeot Citroën soulignant

« L’apparition d’un grand leader mondial, juste derrière Toyota »

Carlos Ghosn, Président de Renault et de Nissan, estime de son côté que ce mariage

 « N’a pas de signification particulière »

Alors que  John Fleming, Président lui de Ford Europe dont le siège se trouve en Allemagne estime que c’est

« Un coup intéressant et il est un peu tôt pour juger ses implications ».

Chez Toyota on a simplement fait savoir que le groupe

« Était « favorable à la concurrence  »

Malgré tout le Salon comme chaque année propose des nouveautés toutes aussi exceptionnelles dont nous vous proposons quelques modèles pour le plaisir des yeux !

Sport

About Author

admin

Leave a Reply