Rallye WRC du Mexique

A quelques heures de s’élancer pour participer au Rallye du Mexique, troisième épreuve du Championnat du Monde WRC 2008, Sébastien Loeb nous parle de cette course :

« Chaque année, en début de saison, il se passe toujours quelque chose sur l’un des trois premiers rallyes. C’est toujours la même chose. Chaque année, il faut attendre La course Mexicaine pour savoir où on en est vraiment car les deux premières épreuves, le Monte-Carlo et la Suède sont  sincèrement plutôt des Rallyes atypiques. C’est un petit peu le verdict et j’espère qu’on sera dans le coup »

Double vainqueur de cette manche disputée en Amérique Centrale, l’Alsacien s’était imposé il y a un an avec un peu moins d’une minute d’avance sur Marcus Grönholm et une minute trente sur Hirvonen.
Depuis on le sait le grand Finlandais a pris sa retraite sportive.
Mais Hirvonen est toujours la lui et bien la. N’occupe t’il pas d’ailleurs actuellement la tête au classement provisoire du mondial ?

Et Loeb n’est pas dans une situation avantageuse et il le reconnait :

« Mon abandon en Suède pimente un peu plus le déroulement de ce rallye et rajoute un peu de pression au départ »

Tout en précisant :

« C’est franchement un rallye que j’aime bien, on a souvent été bien ici »

Pour les puristes signalons que le Mexique ne proposait pas de super-spéciale hier jeudi.

Justement, Hirvonen le leader du mondial s’en inquiète :

« La première étape pèsera lourd dans la balance avec des passages jusqu’à 2700 mètres d’altitude engendrant donc des pertes de puissance d’environ 20%.Je vais avoir en outre le handicap d’ouvrir la route, parce qu’il y aura beaucoup de gravillons, donc je vais débuter ma course sans prendre trop de risques et puis ensuite on verra bien le classement après les spéciales de vendredi »

Et le plus jeune vainqueur de l’histoire en rallye, le récent lauréat du Rallye de Suède Lattvala d’ajouter :

 «Je n’ai pas beaucoup d’expérience au Mexique, par rapport à d’autres rallyes, et il faudra que je sois un peu plus calme qu’en Suède. Une nouvelle victoire ici n’est pas un objectif réaliste et je serais déjà sincèrement très heureux de prendre la troisième place derrière Loeb et Hirvonen »

Il lui faudra pour  cela lutter avec le co-équipier de Loeb chez Citroën, l’Espagnol Dani Sordo, qui visera lui aussi c’est une certitude une place sur le podium !

Sport

About Author

admin

Leave a Reply