Ouverture au Brésil du Championnat WTCC

C’est donc déjà reparti pour le Championnat du Monde des voitures de Tourisme.

C’est  effectivement ce week-end en effet que démarre le Championnat du Monde des voitures de tourisme : le fameux et très populaire WTCC.

La manche d’ouverture se déroulant en cette fin du mois de février.  Mais à Curitiba tout de même … sous le chaud soleil brésilien ! Tout le monde n’est pas franchement à plaindre…

L’incroyable «  triple champion du monde » le britannique Andy Priaulx qui pilote toujours pour BMW, remet  donc une nouvelle fois son titre en jeu face à une concurrence de mieux en mieux organisée.

 
Pour sa quatrième année d’existence, cette compétition propose un plateau toujours aussi relevé. Il faut dire que cette discipline internationale et qui offre un label mondial prend de plus en plus d’ampleur et  propose douze épreuves entre cette fin février et le mois de novembre prochain…

Ainsi de Curitiba au Brésil aux célèbres dédales des rues de Macao en Chine le Championnat visitera de magnifiques circuits de renom comme Pau ou Brands Hatch. Sans oublier un tout nouveau rendez-vous à Okayama au Japon.

Vingt-trois pilotes seront en piste et chercheront à prendre la succession du rusé mais néanmoins brillant Andy Priaulx.

Le Britannique, triple tenant du titre tient  bien sur la corde chez les spécialistes et autres pronostiqueurs. Doué d’un solide coup de volant d’une part et disposant d’une fort jolie expérience d’autre part, le tout ajouté à son incroyable régularité en course, Priaulx repart pour gagner encore et toujours !

Celui qui pourtant avant de briller de mille feux en WTCC  possédait très peu de références jusqu’à son arrivée sur l’ETCC -version européenne qui a donnée naissance au WTCC-  devra cependant  repousser les assauts d’adversaires avides de gloire. Et qui rêvent tous écarter enfin celui qui rêve de réaliser  l’impossible… passe de quatre !

Il faudra toutefois parvenir à le battre car il y a tout juste un an à la même époque, on disait déjà la même chose. Et Priaulx en fin de saison est parvenu à empocher un nouveau titre, un troisième titre !

Le pilote de Guernesey sera une nouvelle fois l’homme fort et aussi le fer de lance de la redoutable équipe BMW.  A ses côtés pour défendre les couleurs de la firme Munichoise on retrouve le quintet constituant l’équipe allemande, lequel est d’ailleurs inchangé. Pourquoi changer une équipe qui gagne ?

On  retrouve ainsi les deux autres pilotes officiels de la marque : le Brésilien Augusto Farfus et l’Allemand Jörg Müller, ainsi que l’Espagnol Félix Porteiro et l’Italien Alessandro Zanardi.

La firme bavaroise semble une fois encore parfaitement prête et parée au succès et bien évidemment chez BMW on cherchera à conserver une couronne Mondiale qui ne lui échappe plus depuis… 2003 et la période ETCC !

Son principal adversaire parait devoir encore être  la formation Espagnole Seat.

Avec à sa tête, le Français Yvan Muller sacré Vice-champion du Monde à l’automne dernier et qui n’a perdu le Championnat que lors de l’ultime course à Macao. Cette  année l’Alsacien tentera de conjurer le mauvais sort qui s’est acharné sur lui lors de la première manche de la dernière course 2007. Il avait  du renoncer abandonnant dans les derniers hectomètres alors qu’il menait la danse… laissant ainsi injustement Andy Priaulx lui voler la vedette. Muller est remonté à bloc comme nous le verrons dans son interview demain.

 

A l’instar de la bande des BMW ‘ boys, il faudra également voir comment chez Seat on va aborder la saison.

Cac comme Priaulx, Muller est entouré de solides et très expérimentés équipiers !

A commencer par l’Espagnol Jordi Gené. Mais n’oublions pas le rapide Portugais Tiago Monteiro, l’expérimenté Italien Gabriele Tarquini et le non moins dangereux pilote Suédois Rickard Rydell. Lequel retrouve Seat après une saison d’absence. Ou il avait tout de même remporté la course d’Anderstorp chez lui devant ses fans au volant d’une Chevrolet.

Chevrolet, la marque américaine qui justement risque d’être cette fois-ci  à coup sûr l’épouvantail de la saison 2008.
Après plusieurs années d’apprentissage, Nicola Larini – Robert Huff et Alain Menu ont été reconduits, signe du projet à long terme choisi par le constructeur américain :

«  Lorsque vous décrochez cinq pole positions et que vous remportez cinq courses, la seule chose dont vous avez envie c’est de rester là où vous êtes"

avait déclaré Menu le pilote suisse lors de l’annonce de la confirmation du trio.

Pour cette nouvelle campagne, nul doute que chez Chevrolet on est impatient de voir ce qui va se passer. Mais on s’embarque pour tenter cette année ce donné du fil à retordre aux BMW  et aux Seat. Et pour conquérir le titre de Champion du Monde !

Enfin, côté outsiders,  on suivra avec attention le parcours du Britannique James Thompson. L’ancien vainqueur du Championnat britannique de la discipline le BTCC , brillant troisième au classement général 2007  a décidé de quitter Alfa Romeo… pour rejoindre Honda !

Il faudra toutefois patienter car l’équipe N.technology qui prépare la voiture a choisie de faire l’impasse sur la course d’ouverture à Curitiba  et ce en raison d’un développement de la Honda Accord plus long que prévu.

Il en va de même pour la dernière née des équipes inscrites : le Team Russe Lada. L’écurie Bears Motorsport qui en alignera deux n’étant elle non plus pas encore prête !

Sport

About Author

admin

Leave a Reply