Ron Dennis vers la sortie chez Mc Laren…

Toutes les plus belles histoires ont toujours hélas un jour une fin !

Et se terminent malheureusement mal…

L’illustration va nous en être à nouveau donnée assez vite.

Selon la presse espagnole et le très sérieux quotidien Marca, Ron Dennis annoncerait cette semaine qu’il quitte son poste de Directeur Général de l’équipe McLaren.

Ce départ précipité serait la conséquence et l’aboutissement de plusieurs mois de relations extrêmement difficiles et vraiment tendues avec l’actionnaire majoritaire de l’entreprise : le groupe Daimler Benz, propriétaire de Mercedes.

Ron Dennis pourrait vivrait réellement ses dernières heures aux commandes de cette galaxie Mc Laren dorénavant quasi propriété du mastodonte allemand qu’est le groupe Daimler-Benz.

Lequel détient 40% de Mc Laren !

Marca annonce d’ailleurs que le remplacement de l’emblématique patron serait imminent à la tête de l’entreprise qui aligne en compétition les Flèches d’Argent.

Et ce depuis 28 ans, lorsqu’avec son groupe d’alors dénommé « Projet 44 », Ron Dennis racheta l a petite écurie Mc Laren à Teddy Mayer.

Cette annonce du départ forcé du boss de Mc Laren ne surprendra absolument personne et elle est loin très loin d’être surprenante après l’épisode houleux et tragi-comique de la rocambolesque affaire d’espionnage qui a entravé la fin du Championnat de F1 la saison écoulée.
Une saison finalement entachée à jamais et marquée par l’exclusion de l’équipe Mc Laren du Championnat du Monde des Constructeurs.


Ron Dennis et Mansour Ojjeh

Sans oublier  le  houleux conflit interne entre les deux pilotes Lewis Hamilton et Fernando Alonso.

Ron Dennis qui en a pourtant vu d’autres et gérer des pilotes du calibre de Lauda-Prost-Senna s’était montré – volontairement ou involontairement ? – totalement incapable de gérer cette situation désastreuse pour l’image de marque de sa formation et n’avait au final absolument rien entrepris pour tenter de désamorcer cette « véritable bombe »

Si l’on en croit Marca, c’est Ron Dennis lui-même qui annoncerait  son départ volontaire de l’équipe Mc Laren-Mercedes.
Une façon « élégante » de mettre fin à une longue association entre lui et l’entreprise allemande, laquelle ne lui aurait cependant pas laissé le choix !

Personne ne sera dupe et dans les paddocks de Montmélo tout récemment lors des tests hivernaux chacun s’accordait pour dire et reconnaître qu’il s’agit bien d’un vrai licenciement déguisé en  accord tacite ce que nos amis britanniques nomment un « gentlemen agreement »

Actionnaire principal de l’entreprise Mc Laren à hauteur de 40%, le groupe Daimler Benz à travers sa marque Mercedes a il est vrai vraiment très mal vécu l’énorme scandale de cette affaire d’espionnage. Laquelle était terrible pour l’image de la firme de Stuttgart !

Une affaire épouvantable qui a bien évidemment laissé des traces et forcément porté un énorme préjudice au constructeur allemand.

Lequel désirerait d’ailleurs prendre le contrôle  total et exclusif de Mc Laren.

Selon des sources bien informées, le capital se répartirait actuellement ainsi :

Ron Dennis 15 %.Mansour Ojjeh, à travers sa holding le groupe TAG ( Techniques d’Avant-Garde) 15% et  le Bahrain Mumtalakat Holding 30%.Daimler – Benz détenant 40%.

Le Bahrain Mumtalakat Holding est une entreprise qui appartient à Salman bin Hamad al Khalifa, fils du roi de Bahreïn et héritier de la couronne.

A l’occasion de la présentation de la monoplace  millésime 2008 au siège de la firme Allemande à Stuttgart il y a quelques semaines (une grande première), Ron Dennis était apparu  plutôt effacé  extrêmement évasif et sincèrement discret.

Ne cherchant nullement à se mettre en évidence contrairement aux présentations passées ou il se trouvait toujours au premier plan « sous les sunlights» !

Cette attitude tout à fait surprenante de sa part avait laissé transparaître à l’époque un réel malaise entre celui qui était tout de même le «  boss » et  son actionnaire Mercedes.

En outre, n’oublions pas de rappeler que Ron a dû  également gérer une autre affaire elle aussi délicate et surement douloureuse : sa séparation après vingt-deux de mariage. Un divorce officialisé le  vendredi 15 février dernier.  .

Selon ce qui se murmure le poste de grand patron de l’écurie Mc Laren – Mercedes reviendrait à Martin Withmarsh, l’actuel directeur sportif qui jouit d’un fort coefficient de sympathie dans les bureaux feutrés de Stuttgart…


Ron Dennis et Martin Wirmash

Pour mémoire quelques petites précisions bien nécessaires :

Le « McLaren Group » est une société spécialisée dans les technologies de pointe, notamment celles liées à l’automobile. Elle est  basée au Paragon son siège ultra moderne de Woking en Grande-Bretagne.

Dirigé par Ron Dennis, le McLaren Group appartient  donc actuellement pour 40 % à DaimlerChrysler, pour 30 % au Bahrein Mumtalakat Holding, pour 15 % à TAG (Mansour Ojjeh) et pour 15 % à Ron Dennis.

Le McLaren Group comprend notamment :

L’écurie de Formule 1 McLaren-Mercedes ;
La marque automobile McLaren Automotive (fruit de la fusion entre McLaren Cars et McLaren Composites) ;
McLaren Electronis Systems
McLaren Marketing
McLaren Applied Technologies.

Evenements

About Author

admin

Leave a Reply