Une Alpine Renault en tète du Monte Carlo historique

Après cinq jours de course et à quarante huit heures de l’arrivée en Principauté, c’est l’équipage Français  Laurent Ferrari-Solène Szys au volant d’une berlinette Alpine Renault A 110 qui porte précisément le numéro … 110  et qui s’était élancé vendredi dernier depuis Monaco, qui occupe le commandement du Rallye Monte Carlo Historique.

Ils précédent au classement général provisoire la Mercedes 300 SE … numéro 300 de l’équipage Allemand composé de Ernst Juntgen et Marcus Muller, eux aussi partis depuis la Principauté. Lesquels précédent leurs compatriotes Gert Pfundt associé à Gunter Meterer également sur une Mercedes type 220 numéro 316 et qui ont pris le départ eux à Turin.

Parmi les équipages connus voici les classements actuels :

Claude et Dominique Laurent sur leur DAF 66 pointent en vingt-septième position. Jean Pierre Nicolas navigué par son fils Julien et qui pilote la Porsche 911 Carrera avec laquelle il remporta l’édition 1978 du Monte Carlo est ce lundi soir, trente- cinquième. Tchine associé à Olivier Sussot sur Lancia Fulvia est trente-sixième.

Il faut descendre jusqu’à la cent douzième place pour trouver l’ancien patron du service –course de Renault en rallye, Patrick Landon sur une Alpine A 110. Michel Peccenini et Philippe Darre sur Lancia Fulvia Zagato sont cent-vingt-troisième.

Yves Jouanny le patron de la célèbre Remise à Antraigues, halte inévitable des habitués du Grand Monte Carlo et qui conduit une superbe Renault 12 Gordini est lui, cent quarante deuxième. Le non moins célèbre Claude Guiot, toujours aux commandes de sa rutilante Traction Citroën est un peu plus loin en deux-cent vingt neuvième position.

Et ensuite arrive dans l’ordre un fabuleux trio, respectivement classé, deux cent soixante treizième, deux cent soixante quatorzième et deux cent soixante quinzième : Il s’agit de notre confrère Jean Paul Renvoizé sur une Alpine Renault, des anciens vainqueurs, d’une part Vic Elford- David Stone sur Porsche 911 et d’autre part Bruno Saby- Jean François Fauchille sur une Fiat 5OO.

288 équipages sont toujours en course sur les 330  partants.

Huit spéciales ont déjà été disputées : St Pierreville – Burzet – Saint Bonnet – Lalouvesc – Saint Jean en Royans – Les Nonières – Mens et Laffrey.
Cette dernière ayant été finalement annulée

Il reste encore deux jours de course. Au programme de ce mardi, deux spéciales : Seyne les Alpes et Puget Théniers.

Mercredi il en restera encore trois : Col de Braus – Villars sur Var et enfin l’ultime, la magique spèciale de la Bollene avec la fameuse montée du col de Turini.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply