24 Heures de Daytona

C’est le Brésilien Oswaldo Negri qui s’élancera en pole ce samedi des 24 Heures de Daytona en Floride.

Au volant de la Riley-Ford de l’équipe Shank Racing numéro 60 qu’il partage avec Rahal – Wilson – Patterson, il a tourné en 1’40’’793.
A ses côtés sur la première ligne, la seconde Riley-Ford de l’équipe de Mickaël Shank, la numéro 6  et que pilotait Allmendinger associé au trio James – Friselle – Pew et crédité lui de 1’40’’ 802.

La troisième place revient à la Riley-Pontiac  numéro 91 aux mains du Belge Marc Goosens et épaulé par le trio O’Connell – Hunter Reay – Mathews qui a réalisé 1’41’’041.
Goosens partage la seconde ligne avec la Riley-Pontiac du Suntrust  numéro 10 et que conduisait aux essais Max Angelelli. Associé à  Taylor  et Valiante, Max a roulé en  1’ 41’’161.  
En troisième ligne, on trouve la Riley-Ford numéro 61 confiée à Mac Wilkins et qui a obtenu un chrono de 1’41’’413. Elle partage cette troisième ligne avec la Riley-Lexus du Chip Ganassi racing numéro 01 confiée pour les qualifs à Scott Pruett auteur d’un 1’41’’505. Lequel sera en fort belle compagnie puisqu’il a comme équipiers, d’une part un certain Juan Pablo Montoya (ex vedette des Grands Prix de F1 et qui s’illustre maintenant dans les compétitions de Nascar) mais aussi Franchitti et Rojas.

Signalons le neuvième temps  ( 1’41’’975 ) du Français Stefan Grégoire qui partage le volant de la Riley-BMW numéro 7 du Sigalsport avec Cullin – Shovlin – Wahl et Plumb.

Le dix-neuvième chrono de la famille Bell ( 1’43’’ 135 ). L’ancien  multiple vainqueur des 24 Heures du Mans revient à sa folle passion et partage la conduite de sa Pontiac-Riley du RVO Motorsport numéro 12  avec son fils Justin mais aussi Dallenbach – Schramm – Kasemets ;

Côté Français, outre le vosgien Stefan Grégoire déjà cité, l’autre Stéphane, Stéphane Ortelli  qui pilote la Pontiac Fabcar d’Eddy Cheever numéro 16 en compagnie de Garcia – Bobbi et Babbini, il pointe en vingt- et – unième position avec un temps de 1’43’’618.

Quant aux deux autres tricolores, Emmanuel Collard et Romain Dumas, ils obtiennent avec la  Porsche numéro 67, le vingt-sixième temps ( 1’50’’ 945 )  avec leurs équipiers  George Junior – Pumperly et Sellers  mais le second de leur catégorie GT  précédés d’un souffle ( 1’50’’758) par la Mazda RX-8  du quatuor Ham – Haskell – Matos – Tremblay.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply