Yves Hervalet nous a quittés !

C’est une bien triste nouvelle apprise ce jeudi et que nous a confirmé notre ami Dominique Guymont du Service des sports de TF1 et inamovible réalisateur de la célèbre émission Auto-Moto :

La mort ce jeudi  à 59  ans à l’hôpital Américain de Neuilly sur Seine des suites d’une longue maladie d’Yves Hervalet, grand reporter à TF1 et LCI.

Yves, un charmant compagnon de route qui était un amoureux fou des sports mécaniques et aussi bien évidemment du journalisme.

Après ses études au fameux collège de Saint Martin de France à Pontoise, il fait son service militaire au début des années 70 dans la coopération et est envoyé au Cambodge à Phnom Penh. La, il débute comme cameramen et coopère avec la télévision cambodgienne.
Puis il se rend au Vietnam ou il rencontre le grand reporter Paul Amar.
Intégrant l’ORTF, on l’envoie en Afghanistan. Il y réalise un magnifique reportage sur les femmes voilées, resté célèbre.

Puis ?

Attiré par les sports mécaniques, il rejoint le service des sports et la très convoitée émission Auto-Moto de Jacques Bonnecarrére et le journal de TF1 ou il devient « LE » spécialiste de l’automobile et de la sécurité.

Mais Yves ne se contente pas d’être un témoin privilégié des exploits sportifs des autres. Il veut devenir acteur à son tour ! !

Et se lance des défis incroyables…. Qui nous épatent.

Il va en effet décider de participer à toutes les plus grandes épreuves automobiles. Y rencontrant un certain succès. S’alignant  pourtant successivement au départ du…  Rallye de Monte Carlo, du… Paris-Dakar et des…24 Heures sur glace de Chamonix !
Que des épreuves de renom en principe réservées aux professionnels.

Mais, incroyable ! Cela ne suffit pas à son bonheur…
 
Son rêve ? 

Disputer les redoutables et redoutées… 24 Heurtes du Mans !!!

…. Ce sera chose faite en juin 1987. Année ou il dispute enfin la grande épreuve mancelle au volant d’une Sauber-BMW engagée par Roland Bassaler, le concessionnaire BMW de Laval, associé au tandem Jean-François Yver – Hervé Bourjade.
Le trio finira à une remarquable 13 éme place sur 55 concurrents inscrits ! Fantastique.

Le rêve accompli, il se penchera alors au fil des ans vers les problèmes touchant à la sécurité routière
 
Très humaniste, il présidera un temps l’AFPA, l’association Française de la Presse Automobile.

Voici le touchant témoignage qu’a fait ce jeudi, Patrick Poivre d’Arvor :
 

« La rédaction de TF1 est très triste depuis ce matin. Notre ami Yves Hervalet nous a quittés, victime d’un cancer dont il ne s’est jamais plaint. Il nous a donné à tous une immense leçon de courage, qui nous réconcilie avec le genre humain. Car il était d’une profonde humanité, ne jugeant jamais, ne geignant jamais.

Tout à l’heure, dans son service, "Notre époque", nous avons tous annulé nos déjeuners pour nous retrouver autour d’un casse-croute comme il aimait en organiser quand il rentrait de sa maison du Perche, le week-end. Il y avait là tous ses amis du service, journalistes, assistantes, supérieurs hiérarchiques, en pleurs, et en même temps très fières d’avoir croisé sa route. La dernière fois qu’il a croisé la mienne c’était mardi matin à l’hôpital. La première fois c’était il y a 25 ans. Il a tout fait du grand reportage à sa grande spécialité, l’automobile, du Paris Dakar au 24 heures du Mans, et à chaque fois, en tant que concurrent.

C’était un as du volant mais plutôt que de me souvenir d’un homme qui conduisait bien, je préfère me souvenir d’un homme qui se conduisait bien. "

Patrick Poivre d’Arvor

Yves était marié avec Michèle. Ils avaient deux enfants : Thomas né en 1978. Et Aurélie née en 1981.

Ses obsèques seront célébrés mardi prochain 29 janvier à 10H30 en l église Notre Dame de la Gare place Jeanne d’Arc dans le XIIIème arrondissement de Paris.

Salut l’ami…

Gilles Gaignault

Evenements

About Author

gilles

Leave a Reply