Astérix aux Jeux Olympiques

Retour  très attendu dans les salles du Gaulois « le plus célèbre » avec ce troisième film inspiré par les « célèbres albums BD » de Goscinny et Uderzo.

Si Gérard Depardieu rempile dans le rôle énorme d’Obélix, cette fois-ci, Clovis Cornillac succède à Christian Clavier dans celui d’Astérix.

Tandis que Benoît Poelvoorde devient Brutus et que « cerise sur ce gros gâteau » Alain Delon pousse la caricature assez loin en incarnant, l’impérial et nombriliste César !

Précisons pour ce qui nous concerne que Mickaël Schumacher fait partie de la distribution. Tout comme Jean Todt.

Et que le montant de son cachet est d’ores et déjà destiné à l’ICM, l’institut de la moelle épinière.

Centre dont s’occupe le Professeur Gérard Saillant, celui-là même qui opéra avec succès le pilote allemand lorsqu’il se brisa les jambes dans l’accident survenu au Grand Prix de Grande Bretagne à Silverstone le dimanche 11 juillet 1999.

Et dont les travaux du futur siège vont bientôt débuter à Paris derrière la gare d’Austerlitz. A deux pas du célèbre hôpital de la Pitié-Salpêtrière ou officiait précisément Gé&rad Saillant.

Pour en revenir au film, la sortie est programmée pour le 30 janvier prochain.

« Ave César. Ceux qui vont combattre te saluent »

Sport

About Author

admin

Leave a Reply