ViaMichelin déserte le terrain des GPS

La filiale du groupe de pneumatiques viaMichelin  renonce après son échec sur le marché européen.

Vu de France, les GPS ViaMichelin avaient rencontré un certain succès depuis leurs débuts en 2005, en devenant le second acteur du marché avec une part de 14%.

Mais la réussite est loin d’être la même ailleurs en Europe, où la  sociètè néerlandaise Tom-Tom revendique elle 50% du secteur !

ViaMichelin vient donc de décider d’abandonner ce champ de bataille qui « impacte directement la rentabilité économique » du groupe.

« Nous ne développerons plus par nous-mêmes de nouvelles gammes de GPS », vient d’annoncer un porte-parole de la firme.

La filiale du groupe de pneumatiques espére dorénavant jouer son va-tout avec son site internet à succès «  viamichelin.com  », disponible en onze langues.

Autre axe de développement :

la « fourniture d’informations touristiques et trafic ».

Des discussions sont notamment en cours avec le fabricant allemand de GPS, Navigon.

Le secteur de la navigation GPS est en pleine consolidation avec le récent rachat du néo-zélandais Navman par le taïwanais Mio, qui va ainsi prendre la troisième place mondiale, derrière l’américain Garmin.

De même, TomTom a annoncé fin 2007 l’acquisition du spécialiste néerlandais des cartes numériques Tele Atlas, tandis que le rival de ce dernier, l’américain Navteq, va lui se faire racheter par le géant finlandais Nokia.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply