Premiers tours de roues d’Olivier PANIS au volant de la « Courage-Oreca »

La Courage-Oreca LC70 a effectué ses tous premiers essais ce dimanche sur le
Circuit Paul Ricard HTTT.

Cela a aussi été l’occasion d’assister aux tous premiers tours de roues d’Olivier Panis au volant d’un prototype. Jusqu’à ce dimanche, le grenoblois n’avait en effet conduit que des monoplaces ( Formule Renault- Formule 3000- Formule 1)

Nanti de sa solide expérience de la F1, l’ancien vainqueur du Grand
Prix de Monaco en 1996 s’intègre à une équipe de pilotes de top niveau sélectionnés par
Hugues de CHAUNAC, puisqu’il est rejoint au sein du Team Oreca- Matmut par Nicolas Lapierre, Stéphane Ortelli et Soheil Ayari.

Ces quatre pilotes formeront la colonne vertébrale du défi lancé par l’équipe française et
ses partenaires pour les  prochaines 24 Heures du Mans.

Comme prévu, la Courage LC70 revue par les ingénieurs du team Oreca effectue ses premiers
essais avec le moteur Judd V10 de 5,5 litres :

« C’est une  “voiture laboratoire” ,

déclare Hugues de Chaunac qui ajoute

Elle commence ses premiers essais avec nos pilotes afin de tester un certain nombre d’évolutions ainsi que le nouveau moteur Judd. La “nouvelle Courage-Oreca 2008” sera, elle, prête vers la mi-mars et dévoilée dans la foulée », avec l’annonce de nouveaux partenaires.

Fers de lance du Team Oreca- Matmut la saison dernière, Stéphane Ortelli
et Soheil Ayari ont remporté pas moins de quatre victoires sur cinq épreuves de 1.000
Kilomètres au volant de la Saleen GT1 préparée à Signes, ainsi que le titre GT1 en
Le Mans Séries.

Ce n’est donc pas une surprise qu’ils gardent la pleine confiance  du boss d’Oreca, une équipe qu’ils connaissent particulièrement bien et qui avait déjà joué un rôle important dans leur carrière.

Rappelons que Soheil a piloté précédemment pour Oreca en Formule 3.000 et que l’écurie de Signes fut aussi un catalyseur de l’éclosion du talent de Stéphane, qui poursuivit ensuite un
parcours remarquable en endurance, ponctué par des victoires aux 24 Heures du
Mans et aux 24 Heures de Spa-Francorchamps.
 
 
Quant au jeune Nicolas Lapierre (22 ans), formé  comme Olivier Panis à l’école de la monoplace et fraîchement émoulu de la Série GP2 (vainqueur à Spa en septembre dernier), il
formera équipe avec le “maître” Olivier Panis, qui, après la Formule 1, va découvrir l’endurance cette saison.

Pour Lapierre, c’est déjà chose faite puisqu’ORECA l’avait initié aux 24 Heures du Mans l’an passé, où il fit équipe avec Ortelli et Ayari  à bord de la Saleen S7R qu’ils menèrent jusqu’à l’arrivée.

C’est donc ce quatuor de pilotes très rapides, alliant le talent à une vaste
expérience du sport automobile, qui aura la responsabilité de développer et de
faire briller la nouvelle Courage-Oreca 2008 à moteur Judd.

Des hommes qui, en plus, se connaissent et s’entendent parfaitement bien :
l’homogénéité et l’harmonie réunies.

Hugues de Chaunac ne pouvait effectuer meilleur choix.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply