Le Team Australien VIP-Pet-Foods sur Porsche remporte les 24 H de Dubaï

Les troisièmes 24 Heures de Dubaï ont été remportées samedi par la Porsche 997 RSR de l’équipe Australienne VIP-Pet-Foods.

Laquelle grâce à son pilote Néo-Zélandais Greg Baird s’était déjà offert jeudi la pole.

Carton plein donc pour le quatuor composé des trois Australiens Tony Quinn- Jonathan Webb- Klark Quinn associé au kiwi auteur de la pole-position, Greg Baird.

Dominatrices et souveraines dés les essais, on ne trouvait que des Porsche aux dix premières places, la victoire ne pouvait logiquement pas échapper à un bolide la firme de Stuttgart.

L’équipage victorieux a bouclé 504 tours dans des conditions climatiques dantesques car il y a eu des averses terribles tout au long de la nuit. Ce qui explique l’entrée en piste du safety-car en de multiples occasions.

Patrick Morel qui assistait son fils Kevin, pilote de la Touring Cup numéro 101 de l’écurie française Gomez Compétition nous raconte :

« Nous étions déjà la en novembre pour la finale du championnat GT3 FIA et à l’époque les responsables du circuit nous avaient dit qu’il n’avait pas plu ici depuis des mois. Et bien la nous avons été vernis car ce fut un déluge qui s’est abattu pendant la course sur Dubaï !»

Sur la seconde marche du podium, encore une Porsche. Naturellement vu l’outrageante domination aux essais.

Celle de la formation hollandaise Bleekemolen et composé des trois frères Bleekemolen : Jeroen-Sébastien-Mickael. Associé à l’ancien pilote de F1  et reconverti ces derniéres saisons aux compétitions d’endurance , Jan Lammers. Et  qui termine avec 499  boucles parcourues, à cinq tours de la voiture victorieuse.

Enfin, pour compléter le podium, ayant couvert 498 tours, excellente troisième place de la Renault Mégane Trophy de l’équipe belge Delahaye et composée de cinq pilotes : Fred Bouvy-Greg Franchi-Vincent Josse-Stéphane Lémeret-Bas Leinders.

 Si l’on trouve fort logiquement sept  Porsche aux dix premières places, signalons tout de même la belle cinquième position à l’arrivée de la BMW Z4 du Team Allemand ORMS.

Cependant que l’équipe  précisément victorieuse l’an passé avec une BMW Z4, l’écurie Autrichienne Duller Motorsport qui avait engagé cette année une M3 finit à la onzième place avec 496  tours ;

Côté français ou l’on comptait cinq équipes au départ, signalons que la meilleure d’entre elles, la Touring Cup du team Aixois d’Eric Chantriaux termine avec 444 tours, à la  vingt-troisième place à l’arrivée.

Cependant que les deux autres Touring Cup identiques celles de Coronel et du Gomez Compétition se classent respectivement  cinquante-huitième et soixantième avec 368 et 365  tours accomplis.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply