Quel avenir pour le Dakar ???

Alors qu’il vient  tout juste d’être annulé, quel est l’avenir du Dakar ?

Comme on le sait, depuis plusieurs années la course ne peut plus traverser l’Algérie et les pistes superbes sahariennes de ses débuts en décembre 1978 !
Lors des dernières éditions au fil des ans, d’autres pistes se sont une à une et tour à tour définitivement fermées.

Ce fut d’abord le cas du Niger et de ses sublimes pistes du redoutable désert du Ténéré puis plus récemment du Mali !

Du coup, la magie de cette épreuve devenue mythique en a pris un coup.

Mais les organisateurs n’en jetèrent pas pour autant l’éponge et au fil des ans ces dernières années avaient finis par se rabattre sur un tout nouveau parcours « nord-sud », traversant uniquement le Maroc et la Mauritanie.

Avec le coup d’arrêt de l’interdiction de traverser ce denier pays, il ne reste plus beaucoup de solutions et d’alternatives pour rallier le Sénégal.

Est-ce à dire que le Dakar est mort ?

Assurément non.

Mais l’avenir de l’épreuve imaginé par le regretté Thierry Sabine est loin, très loin d’être assuré !

Voilà d’ailleurs ce qu’en pense l’un des concurrents, Guerlain Chicherit :
      Pensez-vous que c’est la fin du Dakar ?

« Franchement, je ne vois pas pourquoi l’année prochaine les choses changeraient et pourquoi le gouvernement français modifierait ses positions. Pour l’Afrique, c’est aussi une catastrophe. Les gens qui sont contre le Dakar ne se rendent pas compte de l’impact économique et culturel de la course sur place. »

Souhaitez-vous tirer un trait sur le Rallye-raid pour l’instant ? :

«  Dans l’immédiat je vais rentrer pour participer aux Tignes Airwaves (compétition de freestyle), chez moi. Mais le Dakar, c’est mon rêve et je rêvais de le gagner. Avec BMW cette année, on n’avait jamais été aussi proche de la concurrence pour jouer la gagne. Et je me dis que cette course mythique, je ne la remporterai jamais car je pense qu’ASO refera une course mais que celle-ci n’arrivera pas à Dakar compte tenu des nouveaux risques. »

Des paroles sages pleines de logique qui rejoignent ce que pense la très grande majorité des observateurs.

ASO proposera une nouvelle compétition.

C’est une évidence car ce type de course l’hiver ou il ne se passe pas grand-chose dans l’actualité sportive est une manne financière colossale qui représente plusieurs millions d’¤ entre les droits d’engagements, les droits TV et les sponsors !

C’est la raison pour laquelle, il y aura une suite au Dakar.

Mais on peut affirmer sans risquer de se tromper qu’il y a de fortes chances que le terrain de jeu ne soit plus celui de l’emblématique parcours initial inventé par le regretté Thierry Sabine, qui au fil des ans ne cesse d’être dénaturé.

L’aventure des débuts s’est petit à petit transformée en une fabuleuse opération financière !

En tout cas, pour ASO on ne peut pas dire que l’année qui vient de se terminer aura été de tout repos :

Entre les scandales à répétition qui ont à nouveau éclaboussés le Tour de France l’été dernier et l’annulation du Dakar, l’année aura été terrible… à tout niveau !

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply