Le rêve pour Dino Lunardi au volant de la 908 Peugeot

Bien avant ce " nouvel an ", Dino Lunardi a eu des Etoiles dans les yeux.

Comme prévu, le champion 2007 de la 207 Spider Cup, Dino Lunardi, a
effectué sa journée test sur le circuit HTTT Paul Ricard au volant de la
908 HDi FAP.

Cette journée " magique " s’est déroulée  le samedi 8 décembre dernier. 
 
C’est à 9H40 qu’il prenait la piste et ce à plusieurs reprises en comptabilisant au terme de cette
Journée, 57 tours du tracé de 3,8 km.

Premières impressions:

Dino LUNARDI :

« J’étais dans la peau d’un vrai petit garçon ! J’allais être intégré au sein d’une grosse équipe avec des pilotes professionnels. J’ai été étonné de la simplicité de tout le monde. J’ai eu un véritable « coup de cœur » si je puis dire, pour Marc Gené. Il est arrivé un peu plus tard car il revenait du Grand-Prix du Brésil où il avait contribué au titre de Ferrari. Il s’est installé à mes côtés à table et a apaisé mes angoisses en me conseillant. Il a fait notamment le rapprochement avec la première fois où il est monté dans une Formule 1. Un instant magique où ensuite le travail a pris le dessus. J’ai été très touché par cette attention simple, compte tenu de son statut et de son expérience. Côté physique, j’ai bien compris que comparé aux quatre pilotes Le Mans Séries, il m’en manque. Il est vrai qu’ils
s’entraînent quotidiennement, J’ai bien vu les exigences pour être à ce niveau.
Encore une fois, j’étais un véritable « gamin »
!

Et, l’heureux veinard, d’ajouter :

 " Quelques jours auparavant, Bruno Famin m’a fait visiter l’usine de Velizy, le développement des 908 et ses différentes étapes (aéro, bancs moteur, etc.…) J’étais dans un autre monde. J’ai vraiment été impressionné par le travail clinique, chirurgical des mécaniciens dans les ateliers. Tout est minutieux, calculé…
Une fois que je me suis installé dans l’auto, j’ai repris la face en voulant tout comprendre. Christophe Besse m’a expliqué beaucoup de choses et croyez-moi je suis resté très attentif jusqu’à ce qu’une personne ne vienne me voir et me montre un petit sticker en disant

 « Regarde ce qu’on va coller sur la voiture ».

C’était mon nom avec le drapeau français qu’il allait coller sur la 908 ! Je pense que je garderai cette image en tête toute ma vie ! »

De son côté, le manager de l’écurie Peugeot précise:

Serge SAULNIER :

« Nous lui avions prévu un programme « crescendo ». Je lui avais dit que je serais plus impressionné si il ne commettait pas de grosse faute, que si il claquait un temps et qu’il sortait la voiture le tour suivant ! C’est ce qu’il a fait et a réalisé son meilleur chrono dans le dernier run. C’est très positif. Il a su garder sa lucidité au volant tout en répondant à nos questions et nos attentes. Il a la tête sur les épaules. Maintenant nous devons de notre côté y voir plus clair quant à notre programme 2008 avant de se prononcer pour un futur de Dino. Mais il n’est pas exclu de faire appel à lui pour venir rouler sur une séance. Réponse courant janvier »

Quant à Christophe BESSE (Ingénieur d’exploitation voiture), voici ce qu’il pense de ce test :

« Ce garçon nous a un peu bluffé ! Compte tenu de la marche incroyable entre un Spider et une 908, je ne pensais qu’il serait aussi à l’aise. Il a parfaitement répondu à nos attentes techniques ».

Des éloges qui ont surement fait un immense plaisir au lauréat du Trophée Spider. A qui, nous laissons le soin de conclure:

 
Dino LUNARDI :

 « J’avoue avoir connu des nuits difficiles avant de me rendre au HTTT. Ce qui m’angoissait le plus était de ne pas savoir ce qui m’attendait, tout est tellement différent de ce que je connais. En fait j’étais inquiet par l’inconnu, par la dimension de l’auto et ses performances : de 175 (Spider) à plus de 700
Chevaux (908) ! Afin d’apaiser un peu mes angoisses, l’équipe m’a réservé une surprise en m’installant la veille de la journée dans la voiture pour réaliser 3 tours. Il pleuvait ! Mais j’ai ainsi pu être plus détendu le jour J. C’est démesuré d’efficacité. La voiture est effrayante d’aisance et de puissance. Le cou tirait un peu en fin de roulage ! J’ai bu les paroles de Nicolas Minassian et Stéphane  Sarrazin et mis-en application leurs conseils. J’ai essayé de faire au mieux ce que l’on me
demandait. J’ai des étoiles plein les yeux et évidemment rêve de revivre un tel moment. C’était tout simplement magique !
»

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply