Nicolas Prost sur la liste des possibles pilotes Audi en DTM

Audi pourrait retenir un second pilote français pour participer au championnat allemand DTM. En effet, si Alex Premat a été confirmé par la firme d’Ingolstadt pour disputer à nouveau une saison DTM, le fils de l’ancien quadruple Champion du Monde de F1 fait partie des très nombreux pilotes tout récemment testés par Audi lors d’une séance d’essais sur le circuit andalou d’Almeria.

Nicolas Jean Prost est né le 18 août 1981 à Saint-Chamond (France). Il est le fils aîné du quadruple champion du monde de Formule 1 Alain Prost.

À l’inverse d’autres  « fils de » champions, Nicolas Prost n’est venu que tardivement à la compétition automobile. Étudiant en économie aux États-Unis, c’est  tout d’abord sur les parcours de golf qu’il brille, puisqu’il figure parmi les meilleurs golfeurs de l’université de Columbia et se met en évidence en remportant un tournoi collégial dès sa première participation, en mars 2001.

Ce n’est qu’en 2003 qu’il fait ses tous premiers pas en sport automobile, dans le championnat de Formule Campus. Il termine sa première saison à la dixième place du championnat,  résultat honorable compte tenu de sa très faible expérience !
Mais la saison suivante, n’est guère brillante car il ne se classe qu’à une médiocre dix-huitième place. Cette même année, il fait également une courte apparition dans le championnat de France GT à Magny-Cours, au volant d’une Chrysler Viper et termine la course à une prometteuse quatrième place.

Monté en championnat de France de Formule Renault en 2005 avec le réputé Team Graff, Nicolas multiplie les expériences, en s’alignant également  à une épreuve de Formule Renault 3,5 à Estoril au Portugal. Il  fait aussi équipe avec son père Alain au volant de la Viper du Team Mirabeau dans le championnat de France de GT. Il y rencontrera un certain succès puisqu’il décroche deux pole-positions en deux apparitions, manquant de  fort peu la victoire à Magny-Cours, où il se classe tout de même à une très remarquée seconde place

En 2006, Nicolas choisit de disputer le championnat d’Espagne de Formule 3 au sein de l’écurie Racing Engineering. Après avoir occupé la tête du championnat en début de saison, il se classe finalement quatrième du classement général et aussi meilleur rookie de son équipe Racing Engineering, grâce à une victoire obtenue en fin de saison sur le Circuit de Catalogne et à de multiples podiums

En 2007, Nicolas poursuit son apprentissage dans le championnat de Formule 3 Espagnol. Il se classe troisième du championnat, totalisant deux victoires et une certaine régularité. En effet en  14 courses il finit 12 fois dans les points !
Parallèlement, il participe aux 24 heures du Mans en catégorie GT1 sur l’une des deux Saleen de la formation Oreca-Matmut, finissant dixième du classement général, et cinquième de sa catégorie.

Cet hiver, il est, avec Loïc Duval, pilote du team France en A1GP. Et, s’il ne roule pas pour Audi en DTM, Nicolas devrait faire partie du Team Oreca-Courage en endurance (LMS-24 Heures du Mans)

Sport

About Author

admin

Leave a Reply