Dakar 2008 : Pas de changement de parcours

Après une journée passée à Nouakchott en Mauritanie, pour parler sécurité, et quelques heures après que le ministre mauritanien de la sécurité a annoncé que 4000 hommes dont 2000 militaires, et autant d’hommes en civil, seront mobilisés pour assurer la sécurité de la caravane du prochain Dakar, Etienne Lavigne le directeur de l’épreuve a annoncé ce vendredi soir que le parcours du Dakar 2008 ne subirait aucune modification :

 « Nous maintenons les étapes mauritaniennes du rallye. Aujourd’hui il semble que les conditions de sécurité sont réunies »,

A effectivement déclaré le patron de l’épreuve après s’être entretenu avec des autorités civiles et militaires mauritaniennes et avec des responsables de l’ambassade de France.

Les derniers événements survenus en Mauritanie, marqués notamment par la mort le lundi 24 décembre près d’Aleg de quatre touristes français lors d’une attaque attribuée a priori à la Branche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (BAQMI), ont fait peser des menaces sur la tenue même du Rallye Dakar 2008.

Le parcours prévoit en effet que les concurrents restent plus d’une semaine dans ce pays, du 11 au 19 janvier prochains.

« Plusieurs milliers d’hommes seront déployés sur les points de passage des étapes et des liaisons, ainsi qu’au niveau des bivouacs, et des points de filtrage seront mis en place partout, a encore ajouté Etienne Lavigne. Avant de préciser :

«  Nos interlocuteurs sont apparus très responsables et lucides. Ils partagent la même analyse et font preuve de sang-froid et de détermination

 « Les organisateurs français repartent rassurés et confortés au terme de nos discussions »,

 a pour sa part indiqué le ministre de la sécurité mauritanienne, Yall Zakaria, affirmant que :

« Les attaques de cette semaine sont des actes isolés de malfrats et ne sauraient être interprétés comme étant la preuve que la Mauritanie est un pays d’insécurité ».

Avant de regagner Paris puis Lisbonne ou seront regroupés des cette fin de semaine les concurrents pour participer aux vérifications techniques, Etienne Lavigne a conclu :

«  Le parcours mauritanien est au Dakar ce que les quarantièmes rugissants sont aux épreuves de course autour du monde à la voile. Cette année les concurrents vont être confrontés à des océans de dunes. Ce sera grandiose mais éprouvant et la course se jouera là. Comme il y a quelques années en 1994 lors de la grande bagarre opposant Mitsubishi à Citroën et ou la firme japonaise avait tout perdu ! »

Pour mémoire, rappelons qu’il y a quelques semaines, à la mi-novembre, la caravane du Rallye « la Transafricaine », organisé par Patrick Zaniroli, a traversée pendant plusieurs jours la Mauritanie sans subir aucun incident !

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply