Les espoirs de Jean Noel Lanctuit avant l’Alpe D’Huez

Jean-Noël Lanctuit engrange…

Après avoir débuté la saison sur le podium à Val Thorens, Jean-Noël Lanctuit n’a pas connu la même réussite au Pas de la Case. Le week-end dernier. Deux fois dans le top 10, le pilote de la Kia Rio se maintient toutefois dans le peloton de tête du Trophée Andros.

Ou ses équipiers Franck Lagorce et Jean Philippe Dayraut occupent les deux premières places du classement général provisoire après les quatre premières manches disputées respectivement à Val Thorens et au Pas de la Case, totalisant 304 et 301 points contre 288  à la Toyota d’Alain Prost !

 


 

Quand il s’agit de juger ses propres performances, Jean-Noël Lanctuit n’a pas pour habitude de pratiquer la langue de bois :

« J’ai fait le maximum en Andorre, je n’ai pas commis la moindre erreur de pilotage, mais il me manquait quatre à cinq dixièmes au tour pour jouer avec les meilleurs. Ceci peut s’expliquer par mon ordre de passage en piste. En effet, en m’élançant parmi les premiers, je ne bénéficiais pas d’une glace parfaitement grattée, mais cela n’explique pas tout. La piste était en constante évolution et je n’ai vraisemblablement pas mis les roues au bon endroit. Nous n’avons rien vu de particulier en analysant les acquisitions de données : à vrai dire, j’ai du mal à comprendre pourquoi je n’étais pas plus rapide ce week-end ! »

Arrivés tardivement, le froid et la glace avaient recouvert le circuit quelques jours avant la seconde manche du Trophée Andros. Treizième et neuvième des manches qualificatives du samedi, Jean-Noël occupait la 11e position avant la finale de la première journée de course. Grâce à une quatrième place, il se hissait dans le top 10 en espérant un lendemain meilleur.

Dimanche matin, le pilote Kia ne pouvait défendre ses chances dans la première série à cause d’un problème de boîte de vitesses. Neuvième du second passage, il occupait la 12e place à l’issue des manches. Une nouvelle fois, le Parisien allait gagner de précieux points lors de la course en peloton. Il effectuait une belle remontée pour terminer à une fort belle 3e de sa finale derrière Dayraut et Panis. Ceci lui valait de terminer la journée à nouveau au dixième rang.

Désormais septième du classement général, Jean-Noël regarde déjà vers l’Alpe d’Huez, le rendez-vous de ce week-end :

« Comme l’ont prouvé Franck Lagorce et Jean-Philippe Dayraut, la voiture était très efficace au Pas de la Case. Même si mes résultats sont pour l’instant sensiblement meilleurs que l’an passé, je me suis fixé des objectifs plus ambitieux pour cet hiver. Nous prenons maintenant la direction de l’Alpe d’Huez, un tracé très technique avec ses virages en dévers. Je ferai tout mon possible pour revenir sur les leaders… », a conclu Jean Noël.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply