Victoire de Minassian-Géne à Interlagos

Sarrazin-Lamy offre à PEUGEOT le titre des Le Mans Séries 2007
 
 
En terminant second de la course des 1000 Milhas de Sao Paulo sur
le circuit d’Interlagos au Brésil, l’équipage de la Peugeot 908 HDi
FAP n°8 composé du Portugais  Pedro Lamy et de Stéphane
Sarrazin a remporté le titre des " Le Mans Series " 2007. C’est
cependant l’autre 908 HDi FAP de l’Espagnol Marc Gené associé à  Nicolas Minassian qui s’est imposé dans ces 1000 Milhas permettant au Team Peugeot Total de terminer  la saison en beauté en obtenant son deuxième doublé de la saison 2007.

La firme de Sochaux s’offrant ainsi le Grand Chelem ayant tout rafflé cette année : six victoires en six courses! Trois pour chaque duo de pilotes
 
La course de Pedro Lamy et Stéphane Sarrazin, seuls prétendants à
la victoire finale au sein du Team Peugeot  dans ces Le Mans Series 2007 face au Team Pescarolo, n’a pourtant pas été épargnée par les problèmes. A commencer par un départ en …. queue de peloton alors
qu’elle avait pourtant obtenu la pole position deux jours plus tôt.!!  En effet, à la stupeur de toute l’équipe, Pedro Lamy avait manifestement des difficultés à s’élancer pour le tour de formation : un défaut d’embrayage que le pilote portugais parvenait à résoudre une
fois que la meute des 23 voitures était passée. Au terme d’une fort belle remontée, Pedro revenait en seconde position après son premier
ravitaillement, au 37ème tour. Au 198ème tour, les commissaires demandaient l’arrêt de la voiture pour le feu arrière droit qui ne fonctionnait que par intermittence. La n°8 contrainte à rentrer au stand perdait trois tours mais conservait sa deuxième place. Puis au 326ème tour, Pedro Lamy était victime d’une crevaison lente à l’avant droit. Il observait un arrêt pour changement des quatre pneus.
Au 338ème tour, l’équipe préférait l’arrêter à nouveau pour une vérification du train avant après avoir observé des étincelles à l’avant-droit mais rien de grave n’était diagnostiqué.
Quant à la 908 HDi FAP n°7 de Marc Gené et Nicolas Minassian, elle
faisait une course on ne peut plus limpide, en ayant occupé la tête depuis le départ et en ayant traversé toutes les embûches d’un parcours qui fut très éprouvant pour les hommes et les mécaniques.
Enfin, après 374 tours et plus de 1600 km, les deux 908 HDi FAP
passaient de nuit, côte à côte la ligne d’arrivée, obtenant le deuxième doublé de la saison après celui du Nurburgring.
 
 
 
 
Stéphane Sarrazin : « Sur la fin, nous avons préféré nous arrêter
plusieurs fois pour vérifier d’éventuels problèmes plutôt que de
nous voir stoppé comme nous l’avons été à Silverstone C’est un
résultat incroyable alors que nous débutions avec une voiture
nouvelle. L’équipe est fantastique, je crois rêver ! Je tiens aussi
à remercier l’équipe de Michelin qui nous a toujours très bien
conseillé dans les choix des pneus. Ici encore, ils ont été très
efficaces. » 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply