LE MANS SERIES 2007

Première pole position pour Stéphane Sarrazin ( PEUGEOT)
 
 
Si Stéphane Sarrazin avait obtenu  en juin dernier, la pole
position des dernières 24 Heures du
Mans, il n’avait pas encore, avec son coéquipier Pedro Lamy,
conquis cette place en Le Mans Series depuis le début de l’année.


 
Ce jeudi, alors que le ciel de Sao Paulo s’assombrissait et que la
pluie menaçait, Stéphane Sarrazin est sorti au volant de la numèro 8, à sept minutes de la fin de la séance de qualification pour tenter
d’améliorer l’excellent temps que venait de réaliser Marc Gené sur
l’autre Peugeot 908 HDi FAP, la n°7. Dans son premier tour chronométré, il échouait à six dixièmes mais attaquait très fort dans le second, prenant cette fois près de deux dixièmes au pilote espagnol de l’équipe Peugeot Sport.:  1’18’’787 contre 1’18’’977 !!
 
 
Les deux 908 HDi FAP partiront donc en première ligne samedi midi,
comme sur toutes les courses des Le Mans Series 2007, pour une course d’ endurance de plus de 1600km qui se terminera de nuit vers 23h00, soit à 2 heures du matin en Europe.
Compte-tenu des conditions atmosphériques de ces derniers jours, la pluie pourrait venir perturber le duel qui opposera pour le titre des Le Mans Series la Peugeot 908 HDi FAP n°8 de Pedro Lamy – Stéphane Sarrazin à la Pescarolo de Jean Christophe Boullion – Emmanuel Collard – Harold Primat.
Avant cet ultime confrontation, La Peugeot possède deux infimes
points d’avance et il lui suffira de  terminer troisième pour l’emporter.
La troisiéme place de ces chronos est revenue à l’équipage de la
Crèation-Judd du trio Campbell-Ortiz-Hall qui a tourné en 1’22"254. A ses côtés sur la seconde ligne, l’èquipage Collard-Bouillon-Primat sur la seule Pescarolo engagée crédité de 1’23"115
 
Stéphane Sarrazin : « Je suis particulièrement content d’arracher
la pole sur un circuit que j’apprécie beaucoup depuis ma seule apparition en F1, au volant de la Minardi ici même en 1999. La 908 était bien équilibrée et j’étais très confiant après le travail effectué par toute l’équipe au cours des séances d’essais libres.
Je n’ai pas fait d’erreur et j’ai attaqué fort. Maintenant, je pense déjà à la course qui va être difficile, surtout s’il pleut, mais nous avons fait des essais à Magny-Cours dernièrement et dans des conditions humides nous connaissons bien la voiture. Cette pole position a
une saveur particulière. Non seulement parce qu’on la chassait
depuis le début de la saison mais aussi parce qu’avec Marc Gené, nous avions un « vieux» contentieuxde l’époque en Formule 1 ou nous étions équipiers ! » Pedro Lamy au volant de la Peugeot 908 HDi FAP N°8 prendra le départ de la course samedi et Nicolas Minassian sur la N°7.

Sport

About Author

admin

Leave a Reply